Retour à la compétition peu probable en 2017 pour Folger

L'équipe Tech3 ne s'attend pas à un retour de Jonas Folger d'ici la fin de la présente saison, alors que les examens passés par l'Allemand semblent indiquer une mononucléose.

Retour à la compétition peu probable en 2017 pour Folger
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3

Après un passage éclair au Japon la semaine dernière, Jonas Folger a été rapidement rapatrié en Allemagne suite à des symptômes liés à une grande fatigue doublée d'une infection virale.

Le rookie a depuis lors été examiné à Munich, et après avoir passé la journée de mardi dernier à l'hôpital, le diagnostic des médecins semble se diriger vers une mononucléose, un virus que Folger avait déjà attrapé en 2012.

Vers une fin de saison prématurée pour Folger

Cela signifie que l'équipe est à présent à la recherche d'un pilote de remplacement pour les deux dernières manches de la saison, en Malaisie ainsi qu'à Valence, après avoir sollicité les services de Kohta Nozane lors du Grand Prix du Japon, et ceux de Broc Parkes ce week-end en Australie.

"Nous aurons les résultats [des examens] samedi", a déclaré le patron de l'équipe française, Hervé Poncharal, au micro de la chaîne Movistar. "Il est quasiment confirmé qu'il s'agit d'une mononucléose. Jonas ne peut pas s'entraîner, il ne peut que se reposer."

Alors qu'il fait partie des rookies cette saison, Folger a effectué un début de championnat prudent avant de monter en puissance jusqu'à un podium décroché sur ses terres lors du Grand Prix d'Allemagne.

Si ce résultat pouvait laisser espérer une hausse de la confiance et des performances du pilote Tech3, il a au contraire semblé emprunté lors de la reprise du championnat début août, ne marquant que 13 points en cinq courses, contre 33 pour son coéquipier Johann Zarco. Une baisse de compétitivité qui peut s'expliquer par l'incubation du virus sur cette période.

Reste que le délai de récupération pour ce type de maladie est en général très long, mettant l'équipe Tech3 face à un casse-tête pour trouver un pilote remplaçant sur chaque course. "Il va bien, il regarde la télévision, mais le problème c'est que la récupération pour ce genre de pathologie peut prendre jusqu'à trois mois", reprend Hervé Poncharal.

"Le fait d'être prêt pour Valence est presque impossible. C'est une situation difficile, car on ne s'en est rendu compte que le jeudi au Japon. Nozane nous a été proposé par Yamaha, et nous avons Broc ici, qui avait déjà testé la M1. C'est compliqué d'avoir un nouveau pilote à chaque course, mais c'est comme ça. Nous ne savons pas encore qui sera avec nous en Malaisie", indique Hervé Poncharal.

 
partages
commentaires
Rossi : "On espère des conditions sèches et une bonne météo"

Article précédent

Rossi : "On espère des conditions sèches et une bonne météo"

Article suivant

Fidèle à son plan de marche, Dovizioso "s'attendait à être performant"

Fidèle à son plan de marche, Dovizioso "s'attendait à être performant"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021