Rossi note des différences avec son nouveau coach

partages
commentaires
Rossi note des différences avec son nouveau coach
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
5 mars 2019 à 10:14

Valentino Rossi entamera cette semaine sa 24e saison mondiale avec un changement à ses côtés, celui de son coach personnel. Les essais de ce début d'année lui ont permis de noter d'emblée des différences.

On peut avoir 40 ans et neuf titres mondiaux, et avoir besoin d'être conseillé et encadré. C'est en tout cas une approche que Valentino Rossi assume, lui qui s'est aligné sur la tendance du moment lorsqu'il a fait appel il y a trois ans à ce que l'on nomme un analyste de piste, voire un analyste de performances – comprendre, tout simplement : un coach.

Lire aussi :

En février 2016, Rossi s'était présenté sur les essais hivernaux de Phillip Island accompagné de Luca Cadalora, pour une première expérience commune qui allait bientôt déboucher sur le recrutement au poste d'analyste du triple Champion du monde 125cc (1986) et 250cc (1991 et 1992). Ravi de cette aide précieuse, le pilote de Tavullia devenait ainsi l'un des derniers de la catégorie reine à faire appel à un assistant de ce type, un rôle qui a apporté tant de bons résultats à d'autres, à l'image de l'un des premiers à y avoir eu recours, à savoir Jorge Lorenzo avec Wilco Zeelenberg.

Après ces trois ans de collaboration, Cadalora a toutefois décidé de quitter ce poste à l'issue de la saison passée et de ne plus accompagner Rossi dans le monde entier. Il est désormais remplacé par Idalio Gavira. Lui-même ancien pilote, l'Espagnol a pris part à 11 Grands Prix 250cc en 1997, avec Aprilia, sans marquer de points, et a également couru en Superbike. Depuis son retrait de la compétition, il a occupé, entre autres, le rôle de directeur sportif de l'équipe LaGlisse, avant de rejoindre le groupe VR46.

Lorsqu'il a été appelé en renfort par Valentino Rossi, il occupait les fonctions de coach des pilotes de la VR46 Riders Academy, arrivé à ce poste grâce à Pablo Nieto, team manager de l'équipe maison engagée en Moto2 et Moto3. Une expérience à Tavullia qui avait permis au maître des lieux de se faire un a priori positif, confirmé après leur première collaboration sur le terrain, lors des essais de ce début d'année.

"Je me trouve très bien avec Idalio, mais je m'y attendais un peu parce que nos pilotes de l'Academy sont tous 'amoureux' de lui", souligne Valentino Rossi, qui voit des différences dans la façon de travailler de son nouveau coach, par rapport à la méthode de Luca Cadalora. "Disons que Cadalora était très concentré sur la dynamique de la moto, sur ses réglages, parce que c'est une de ses passions et c'est ce qu'il sait faire de mieux. Avec Idalio, par contre, on se concentre plus sur mon pilotage. C'est donc un travail un peu différent."

Lire aussi :

Idalio Gavira, Yamaha Factory Racing

Article suivant
Vous avez voté : Ducati, le constructeur au top cette intersaison

Article précédent

Vous avez voté : Ducati, le constructeur au top cette intersaison

Article suivant

Le programme du Grand Prix du Qatar

Le programme du Grand Prix du Qatar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Oriol Puigdemont
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu