Une Ducati plus stable au freinage

partages
commentaires
Une Ducati plus stable au freinage
Par : Léna Buffa
9 oct. 2015 à 08:21

Sur une piste mettant à rude épreuve les capacités de freinage des motos, la Ducati GP15 s'en est sortie avec les honneurs vendredi.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP et Bradley Smith, Tech 3 Yamaha
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

La phase de freinage et d'entrée dans les virages est pourtant devenue le point faible de l'équipe transalpine, ainsi que l'expliquait Andrea Dovizioso après une performance décevante en Aragón. Mais sur la piste de Motegi, réputée pour son caractère stop-and-go et ses freinages très appuyés, la Desmosedici s'est montrée moins nerveuse, et ce alors que le staff technique a utilisé des canaux de refroidissement spécifiques pour ses freins.

Andrea Iannone et Andrea Dovizioso ont bien débuté leur journée, se classant respectivement en deuxième et sixième positions de la matinée alors qu'ils avaient dédié leur première séance à un travail orienté vers la course. Cet après-midi, tous deux ont chaussé le pneu arrière extra-soft - dont ne disposent pas Yamaha et Honda - pour leur dernier run. Il en a résulté un gain de cinq à six dixièmes chacun, pour terminer respectivement en troisième et quatrième place.

"Cette journée a été assez positive," se félicite Andrea Iannone, le mieux classé ce soir. "Déjà ce matin, à peine en piste, on a tout de suite été compétitifs et nos motos se sont montrées rapides et performantes. C'est un aspect très important pour le travail que l'on réalise et pour le comportement de ma moto : je crois que ce circuit parvient à mettre en exergue nos points forts et c'est satisfaisant."

"On espère poursuivre dans cette direction demain, progresser encore un peu et nous rapprocher toujours plus des premiers," ajoute le pilote italien, qui termine la saison dans la douleur suite à plusieurs déboîtement de l'épaule. A son arrivée à Motegi, il estimait être à 70% de ses conditions physiques, néanmoins cette blessure - du même type que celle de Jorge Lorenzo - ne semble pas l'avoir gêné pour cette première journée.

Andrea Dovizioso paraît, lui, avoir retrouvé le sourire après une manche d'Aragón frustrante. "Je suis content parce que, aujourd'hui, on a tout de suite été compétitifs et, chose très importante, on a réussi à progresser pendant les deux séances," souligne-t-il, désormais désireux de poursuivre sur cette lancée.

"Ma GP15 est un peu plus stable au freinage, mais ce n'est pas encore suffisant parce que j'ai vu que les autres pilotes arrivent à freiner beaucoup plus fort," indique l'Italien. "On doit donc essayer d'avancer encore dans cette direction demain. En tout cas, notre rythme de course est rapide et c'est fondamental en vue de dimanche."

Prochain article MotoGP
Jorge Lorenzo surpris d'être rapide malgré sa blessure

Article précédent

Jorge Lorenzo surpris d'être rapide malgré sa blessure

Article suivant

EL2 - Jorge Lorenzo impose son rythme

EL2 - Jorge Lorenzo impose son rythme

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Essais Libres Vendredi
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Andrea Dovizioso , Andrea Iannone
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé d'essais libres