MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL1 dans
22 Heures
:
21 Minutes
:
07 Secondes
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
7 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
14 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours

Viñales n'aura aucun autre objectif que la victoire en course

partages
commentaires
Viñales n'aura aucun autre objectif que la victoire en course
Par :
14 sept. 2019 à 17:00

En pole position sur un circuit de Misano qui lui réussit chaque année, Maverick Viñales a compris dès les premiers essais qu'il serait rapide, et veut désormais convertir ce résultat en victoire.

Au guidon d'une Yamaha en grande forme, et sur un circuit de Misano qui lui a réussi ces dernières années, notamment avec la pole position en 2017, Maverick Viñales a réitéré cet excellent résultat en battant un surprenant Pol Espargaró ainsi que Fabio Quartararo pour terminer en tête de la séance qualificative du Grand Prix de Saint-Marin. Après un week-end jusque-là proche de la perfection, l'Espagnol fonde de grands espoirs pour la course.

"Oui je suis très heureux car dès vendredi, je me sentais bien", a déclaré le pilote Yamaha. "J'avais un meilleur feeling que pendant les tests et je faisais de bons chronos, même avec des pneus très usés. Je suis excité pour demain, on a eu une bonne approche avant le week-end et nous progressons pas à pas, on progresse sur le style de pilotage et surtout sur cette piste. Misano a toujours été bon pour moi et je m'y sens toujours bien. J'avais fait la pole en 2017 et j'étais en première ligne l'an dernier. C'était bien d'être à l'avant à me battre avec Fabio et Pol, et en tentant de faire de mon mieux comme d'habitude."

Lire aussi :

La Yamaha s'est révélée très stable sur le circuit pourtant très glissant de Misano, et le poleman juge que c'est cette stabilité dans les virages qui permet aux quatre pilotes de la marque de s'illustrer depuis le début du week-end, même s'il déplore un manque d'adhérence très important, notamment par rapport à 2018 : "Déjà en tests le grip était très faible. Il y avait bien plus de grip l'an dernier, on pouvait garder un rythme en 1'32. Là c'est plus dur, il faut attaquer fort dès le départ. Il y a moins de grip, surtout sur l'épaule du pneu."

"Cela fonctionne moins bien que l'an dernier mais on a bien réussi à y faire face. Même avec les conditions glissantes, on avait une bonne vitesse en courbe, et c'est là que nous sommes rapides. Demain, les pneus soft et médium seront de bonnes options pour nous, on essaiera d'attaquer dès le premier tour et nous verrons, nous sommes prêts à nous battre et le plus important sera de lutter pour la victoire."

Le faible grip du circuit de Misano a forcé les pilotes à s'adapter afin de repenser leur équilibre sur la moto, et c'est ce qu'est parvenu à faire Viñales : "J'ai travaillé avec mon père à la maison afin d'être meilleur sur la moto, car la moto est la même. Je devais progresser pour être a l'avant du classement, j'ai travaillé dur à la maison pour trouver un équilibre et pour trouver ce dont j'avais besoin pour être rapide. Cela a fonctionné, j'en suis très heureux du travail effectué, j'étais très rapide dès le premier tour vendredi et j'ai vu des progrès dès le second, donc je suis très heureux."

Article suivant
Aucune pénalité contre Márquez et Rossi après les qualifications

Article précédent

Aucune pénalité contre Márquez et Rossi après les qualifications

Article suivant

Objectif atteint avec la première ligne pour Quartararo

Objectif atteint avec la première ligne pour Quartararo
Charger les commentaires