MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
07 août
EL3 dans
06 Heures
:
49 Minutes
:
59 Secondes
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
4 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
12 jours
10 sept.
Prochain événement dans
32 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
40 jours
25 sept.
Prochain événement dans
47 jours
09 oct.
Prochain événement dans
61 jours
16 oct.
Prochain événement dans
68 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
89 jours
13 nov.
Prochain événement dans
96 jours

Zarco : "C'est dur pour tout le monde"

partages
commentaires
Zarco : "C'est dur pour tout le monde"
Par :
10 mai 2019 à 06:33

Le Français a réagi aux critiques exprimées par la direction de KTM dans les médias, soulignant néanmoins que les récents tests menés après le Grand Prix d'Espagne avaient "fait du bien".

Johann Zarco a pris la parole sur les réseaux sociaux, après quelques jours mouvementés, marqués par ses difficultés lors du Grand Prix d'Espagne. Alors que Stefan Pierer n'a pas caché sa déception face à ce début de championnat dans une interview accordée à Motorsport.com, l'agacement affiché par le Français après sa chute lors des EL1 à Jerez n'a globalement pas été du goût des grands patrons de KTM, qui avaient fait le déplacement sur ce premier Grand Prix européen.

"Johann Zarco s'est exprimé de manière très négative dans notre stand, mais samedi à Jerez, il a reçu un message très clair de la part de la direction de l'équipe. Nous lui avons dit ce qui est possible et ce qui n'est pas possible", a fait savoir Hubert Trunkenpolz, membre du conseil d'administration du constructeur autrichien, à Speedweek.

En interne comme publiquement, les patrons de KTM ont fait le nécessaire pour faire connaître leur mécontentement, au point de déclencher des réactions alarmistes, qui ont poussé le pilote français à s'exprimer jeudi soir. "Je suis bien rentré à la maison. Depuis la course dimanche, où j'ai terminé 14e, il y a eu des tests lundi et il y a eu des tests encore mercredi. À mon retour, j'ai pu voir en allumant les réseaux sociaux que beaucoup de choses s'étaient passées, qu'il s'en dit des choses. Il faut vous rassurer", promet-il à l'encontre de ses fans.

Lire aussi :

"Vendredi dernier, quand j'ai chuté, j'étais énervé", admet Zarco, qui pendant le week-end, déjà, avait fait amende honorable après cet énervement à l'encontre de son équipe, capté par les caméras de télévision. "J'avais pris un shot d'adrénaline et c'était dur de rester calme", avait-il reconnu samedi, frustré de devoir "dépasser tellement de limites" pour des places encore trop faibles au regard de ses objectifs.

Plus posément, il admet aujourd'hui les difficultés auxquelles il doit faire face pour le moment, mais se veut rassurant et affiche son souhait d'aller de l'avant. "KTM fait le maximum pour me donner une bonne moto, moi je n'arrive pas encore à fonctionner dessus. C'est dur pour tout le monde, ça fait partie de ce challenge. Les essais ont fait du bien quand même, ça avance petit à petit. Je prépare le Grand Prix de France, ça arrive très vite, j'espère bien faire", ajoute-t-il.

 

Márquez/Honda : "L’association de la meilleure moto et du meilleur pilote" ?

Article précédent

Márquez/Honda : "L’association de la meilleure moto et du meilleur pilote" ?

Article suivant

Valentino Rossi associe son nom à un restaurant plus qu'à un virage !

Valentino Rossi associe son nom à un restaurant plus qu'à un virage !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa