Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Albon : Hamilton a été "très correct" et "vraiment désolé"

partages
commentaires
Albon : Hamilton a été "très correct" et "vraiment désolé"
Par :
28 nov. 2019 à 13:45

Alexander Albon est revenu sur les circonstances de son accrochage avec Lewis Hamilton au Brésil, insistant une nouvelle fois sur la grande sportivité dont a fait preuve le sextuple Champion du monde.

Dix jours après le Grand Prix du Brésil, Alexander Albon est le premier à reconnaître qu'il est difficile d'encaisser l'opportunité manquée d'un premier podium en Formule 1. Toutefois, le pilote Red Bull a tenu à souligner qu'il aurait pu agir différemment pour éviter le contact provoqué par Lewis Hamilton, tout en insistant sur l'attitude particulièrement sportive dont a fait preuve le Britannique.

Ce dernier avait plongé à l'intérieur d'Albon dans l'avant-dernier tour à Interlagos, dans l'espoir de lui subtiliser la deuxième place puis de se lancer aux trousses de Max Verstappen. Admettant immédiatement son erreur malgré sa présence sur le podium, il avait ensuite été pénalisé pour chuter au septième rang final, tandis qu'Albon avait franchi la ligne d'arrivée loin du top 10. "Ça fait mal, mais il y a aura beaucoup d'autres chances à l'avenir", relativise Albon dans le paddock de Yas Marina ce jeudi. "Même Lewis a été très correct. Il m'a envoyé un message privé, il était vraiment désolé." 

Lire aussi :

Albon s'est d'ailleurs dit surpris de la rapidité avec laquelle Hamilton avait endossé toute la responsabilité de l'accrochage, rendant ainsi inévitable la sanction des commissaires après la course. "Il y a différentes circonstances, je ne blâme pas entièrement Lewis. J'avais des moyens pour éviter l'accrochage", précise le Thaïlandais, qui estime que le dépassement du sextuple Champion du monde était inéluctable.

"C'est mitigé", ajoute-t-il quant à ses sentiments sur la manœuvre, après avoir lui-même reconnu qu'il n'avait pas vu la Mercedes de son adversaire au moment de s'inscrire dans le virage. "Si l'on défend dans un virage comme celui-ci, on ouvre un peu plus. On ne veut pas perdre du temps dans les endroits [où c'est le plus coûteux]. Quand une voiture est plus rapide, si l'on commence à défendre partout, on finit par se faire doubler. Dans la manière dont ça s'est passé, j'ai l'impression que je pouvais ouvrir davantage et être un peu plus large dans le virage. C'est comme ça. Bien sûr, j'aurais préféré qu'il n'y ait pas de contact."

Article suivant
Kubica proche d'un double programme F1/DTM en 2020

Article précédent

Kubica proche d'un double programme F1/DTM en 2020

Article suivant

Leclerc et Vettel doivent être "un peu moins agressifs" entre eux

Leclerc et Vettel doivent être "un peu moins agressifs" entre eux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine