Albon vise le baquet Toro Rosso

partages
commentaires
Albon vise le baquet Toro Rosso
Par : Benjamin Vinel
23 août 2018 à 14:31

Ancien protégé de Red Bull, Alexander Albon n'exclut pas de suivre la même trajectoire que Brendon Hartley en s'octroyant un baquet Toro Rosso en 2019.

Alexander Albon, DAMS
Le vainqueur Alexander Albon, DAMS
Alexander Albon, DAMS
Alexander Albon, DAMS fête sa pole position
Alexander Albon, DAMS
Alexander Albon, DAMS
Alexander Albon, DAMS
Alexander Albon, DAMS
Alexander Albon, DAMS
Le vainqueur Alexander Albon, DAMS
Alexander Albon, DAMS

Red Bull avait recruté Alexander Albon au sein de son Junior Team en 2012, alors qu'il venait d'être sacré vice-Champion du monde de karting ; il avait alors à peine seize ans. Les débuts du jeune Anglo-Thaïlandais en monoplace ne se sont toutefois pas passés comme prévu, puisqu'il n'a pas marqué le moindre point en Formule Renault Eurocup, et il a été écarté par la marqué au taureau au bout d'un an seulement.

Albon a ensuite passé trois ans au sein de la filière Gravity, se classant troisième de l'Eurocup et septième de F3 Europe, avant que le rachat de l'écurie Lotus par Renault ne l'écarte du programme de jeunes pilotes, ce qui ne l'a pas empêché de poursuivre sa marche en avant – vice-Champion de GP3 derrière un certain Charles Leclerc en 2016, puis dixième de Formule 2 l'an passé et actuellement troisième dans l'antichambre de la Formule 2. Leclerc a justement une très haute estime de son ancien coéquipier.

Lire aussi :

Or, Toro Rosso se retrouve dans une situation délicate quant à son line-up de pilotes 2019, puisque Pierre Gasly est promu chez Red Bull suite au départ de Daniel Ricciardo chez Renault, alors que son principal rival pour ce baquet, Carlos Sainz, a signé chez McLaren.

La structure de Faenza devrait alors trouver une alternative pour épauler Brendon Hartley, mais même en cas de départ de son coéquipier, la présence du Néo-Zélandais l'an prochain n'est pas encore assurée. Or, selon le barème actuel de Super Licence, aucun protégé de Red Bull n'aura les points nécessaires pour courir en Formule 1 en 2019 – le titre en F3 Europe n'en octroierait que 30 à Dan Ticktum.

Lire aussi :

Albon impressionne pour sa deuxième campagne avec DAMS, ayant signé trois pole positions consécutives pour autant de victoires, mais selon lui, ce n'est pas suffisant."Il faut que je fasse mieux si je veux avoir un baquet avec Toro Rosso l'an prochain", déclare le natif de Londres pour Motorsport.com. "Je pense que c'est ma seule opportunité de courir pour une écurie de F1. Le Dr Marko n'est pas mon plus grand fan, et il faut que je l'impressionne davantage pour avoir une chance. Il faut que je me concentre sur la F2, que je finisse bien, et après, nous verrons."

Troisième du classement général, Albon a la particularité d'être le seul pilote "indépendant" du top 6. George Russell a le soutien de Mercedes, Lando Norris et Nyck de Vries celui de McLaren, Artem Markelov est pilote de développement Renault et Antonio Fuoco est membre de la Ferrari Driver Academy.

"Je n'ai pas le budget", déplore Albon, qui n'était même pas confirmé pour la saison complète au moment du premier meeting 2018. "Il n'y a que trois écuries dont on peut être le protégé sans apporter de budget. Cela rend la grille de la F1 encore plus étriquée quand on la regarde ainsi. Ma priorité est de me concentrer sur ce que je fais en espérant que l'opportunité vienne."

Grâce à ses performances en GP3 il y a deux ans, Albon n'a besoin que d'un top 5 en F2 pour acquérir les points de Super Licence nécessaires à des débuts en Formule 1 la saison prochaine.

Propos recueillis par Jack Benyon

Prochain article Formule 1
Ocon : "Des opportunités" mais "rien de sûr" pour 2019

Article précédent

Ocon : "Des opportunités" mais "rien de sûr" pour 2019

Article suivant

Stroll : "Rien n'est garanti" pour finir la saison chez Williams

Stroll : "Rien n'est garanti" pour finir la saison chez Williams
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , FIA F2
Pilotes Alexander Albon
Équipes Toro Rosso Boutique , DAMS
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités