Actualités

Alonso attendu au volant de la Renault la semaine prochaine

Fernando Alonso devrait participer à une séance d'essais avec Renault F1 la semaine prochaine.

Fernando Alonso, Renault F1 Team

Fernando Alonso est proche de faire son retour en piste, qui devrait se concrétiser la semaine prochaine par un test sur le circuit de Barcelone, lors de la journée de mardi. Le double Champion du monde devrait y piloter l'actuelle Renault R.S.20 à l'occasion d'un roulage promotionnel, limité à 100 kilomètres par la réglementation. L'écurie française n'a pas encore confirmé officiellement cette information.

Interrogé dimanche au Nürburgring sur cette possibilité, le directeur de l'équipe, Cyril Abiteboul, a opté pour la traditionnelle réponse de Normand : "Je suis désolé, je ne peux ni confirmer ni démentir cela." Joint par Motorsport.com, un porte-parole du circuit de Barcelone a pour sa part indiqué : "Il y a de l'activité sur le circuit mardi et l'identité de notre client est confidentielle."

Lire aussi :

On ne sait pas encore si Renault profitera également de cette occasion pour mettre en piste sa monoplace de la saison 2018. Ce scénario permettrait à Alonso de boucler une plus grande distance, puisque les restrictions kilométriques ne s'appliquent pas aux F1 datant d'au moins deux ans. Cette stratégie a déjà été employée par AlphaTauri à Imola cette année, mais également par d'autres équipes par le passé, y compris Renault, qui avait ainsi offert du roulage à Daniel Ricciardo et Esteban Ocon sur le Red Bull Ring avec la R.S.18 avant le début de la saison.

Refusant donc de confirmer la programmation de ces essais, Cyril Abiteboul a toutefois insisté une nouvelle fois sur l'implication d'Alonso dans la vie de l'équipe depuis quelques semaines. "Nous avons reçu un message [de sa part] avant, pendant et après le Grand Prix", a-t-il confié. "Vous seriez impressionné de constater son niveau d'intérêt. Lorsqu'il a rejoint l'équipe, et dans sa communication lorsque nous avons officialisé la nouvelle, il était surtout question de 2022. Et plus la saison avance, plus l'équipe progresse, plus la voiture progresse, plus il commence à s'intéresser à 2021. Je vois Fernando comme un requin. Dès qu'il commence à sentir l'odeur du sang, il veut attaquer. C'est ce que je vois, je vois un requin très affamé."

Avec Adam Cooper

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Red Bull explique l'abandon d'Albon au Nürburgring
Article suivant Sainz, cinquième après 60 tours de souffrance au Nürburgring

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France