Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
EL1 dans
1 jour
C
GP du Portugal
02 mai
EL1 dans
15 jours
09 mai
Prochain événement dans
21 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
60 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
77 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
108 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
136 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
143 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
164 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
168 jours
10 oct.
Course dans
178 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
193 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
200 jours
07 nov.
Course dans
207 jours

Alonso : "Beaucoup de choses à améliorer de mon côté"

Si Alpine a du pain sur la planche après un premier Grand Prix décevant, Fernando Alonso estime lui aussi avoir des points à travailler sur le plan personnel.

Alonso : "Beaucoup de choses à améliorer de mon côté"

Après deux années d'absence, Fernando Alonso a pris à Bahreïn son premier départ en Grand Prix depuis 2018. De retour dans le grand bain de la F1 avec Alpine, le double Champion du monde a rapidement prouvé qu'il était dans le rythme, intégrant le top 10 en qualifications puis se battant pour une place dans les points en course avant d'abandonner. Un retrait dont il n'est pas responsable puisqu'un emballage de sandwich est venu se loger dans une écope de frein. Le retour du pilote espagnol s'est donc interrompu après 32 tours de course, mais ce premier week-end complet lui a permis d'identifier les aspects sur lesquels il doit personnellement travailler, en plus des axes de progression de l'écurie.

"C'était sympa", assure Alonso en refaisant le film de sa course. "J'ai eu de belles bagarres et certaines d'entre elles se sont bien terminées, quand nous n'avons pas été dépassés. Mais je dois trouver plus de rythme et plus de confiance, je dois extraire davantage de la voiture, des freins, et faire mieux au départ. C'était pas mal, mais il y a beaucoup de choses à améliorer de mon côté. Lors des arrêts au stand, les gars ont fait un travail incroyable, mais ma position lors du second arrêt n'était pas bonne. Il y a des petites choses et des erreurs que je continue de faire depuis les essais hivernaux, mais j'espère que lors du deuxième ou du troisième Grand Prix je pourrai être plus performant."

Lire aussi :

À Sakhir, le premier Grand Prix de la saison a tourné à la désillusion pour Alpine, l'écurie française quittant le désert bredouille puisque Esteban Ocon a terminé au-delà de la dixième place, handicapé par sa mauvaise position de départ sur la grille puis par un accrochage avec Sebastian Vettel. Tandis que le pilote français estime que l'écurie doit avoir "un peu plus de marge" pour être davantage sereine, Alonso demeure confiant quant au potentiel de la monoplace d'Enstone.

"Je pense que ça va aller", insiste-t-il. "Vous allez aimer mon retour et vous allez aimer la bagarre que nous offrirons chaque week-end. Nous avons toujours dit, depuis le début, que c'était très intéressant, et Alpine est en F1 pour faire de grandes choses. Peut-être que 2021 est la continuation de 2020, et nous créons une dynamique pour quelque chose de plus important avant d'arriver en 2022. J'espère que vous apprécierez ce comeback."

Interrogé sur la véritable hiérarchie du milieu de grille, Alonso admet qu'il est "difficile de dire" ce qu'il en est à l'heure actuelle. "Nous avons vu des résultats différents, et des sentiments un peu mitigés pour tout le monde, nous y compris", ajoute-t-il. "Parfois nous semblons être meilleurs, parfois nous semblons être un peu en retrait. Il nous faudra quelques Grands Prix pour avoir une hiérarchie plus établie. Notre job est de travailler le plus possible et d'identifier nos faiblesses s'il y en a, travailler dessus, tout en conservant nos atouts. C'est une saison intéressante pour tout le monde."

partages
commentaires
Leclerc : "Être en colère et impatient n'est pas constructif"

Article précédent

Leclerc : "Être en colère et impatient n'est pas constructif"

Article suivant

Alpine : Budkowski "apporte sa touche" à une équipe confiante

Alpine : Budkowski "apporte sa touche" à une équipe confiante
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Alpine
Auteur Basile Davoine
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021
L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1 Prime

L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1

Daniel Ricciardo a été parmi les pilotes les plus virulents ces derniers mois pour dénoncer l'exploitation, selon lui à outrance, des images des accidents par la Formule 1. Une vision des choses compréhensible bien qu'excessive et vaine.

Formule 1
10 avr. 2021
Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen Prime

Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen

Juste avant de jouer la victoire au Grand Prix de Bahreïn avec une Red Bull finalement dominatrice, Max Verstappen a accordé une longue interview à Motorsport.com. Ses progrès depuis ses débuts, ses espoirs pour la saison à venir, la fin du règne de Hamilton... il s'est confié sur ces sujets en détail.

Formule 1
8 avr. 2021
Quand la carrière d'un pilote de F1 ne dura que 800 mètres Prime

Quand la carrière d'un pilote de F1 ne dura que 800 mètres

Les débuts en Formule 1 de Nikita Mazepin, à Bahreïn, n'ont duré que quelques mètres, mais une saison complète l'attend grâce à ses soutiens financiers. En 1993, Marco Apicella n'a, lui, été pilote de Grand Prix que pendant 800 mètres. Voici son histoire.

Formule 1
7 avr. 2021
Leclerc : "Être en colère et impatient n'est pas constructif" Prime

Leclerc : "Être en colère et impatient n'est pas constructif"

Alors que vient de débuter la saison 2021 de F1, Charles Leclerc s'est longuement confié à Motorsport.com. Un entretien exclusif dans lequel il aborde l'arrivée de Carlos Sainz, sa vision de la F1, la crise sanitaire et, bien sûr, ses objectifs avec Ferrari.

Formule 1
6 avr. 2021