Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
7 jours

Bottas nie toute pression mais reconnaît un "rappel à l'ordre"

partages
commentaires
Bottas nie toute pression mais reconnaît un "rappel à l'ordre"
Par :
11 juin 2019 à 13:20

Valtteri Bottas estime qu'il ne peut "se permettre" beaucoup de week-ends comme celui du Grand Prix du Canada dans le cadre de la lutte pour le titre mondial.

Au sortir du Grand Prix disputé à Montréal, Valtteri Bottas compte 29 points de retard sur Lewis Hamilton au classement pilotes. Après un début de saison qui l'a vu remporter deux courses en quatre épreuves et figurer en tête du championnat après sa victoire à Bakou, le Finlandais n'a pas pu empêcher son équipier de signer trois succès sur les trois dernières manches. Second en Espagne et troisième à Monaco (victime d'un mauvais arrêt puis d'un unsafe release), le numéro 77 a pour la première fois de la campagne terminé une course hors du podium au Canada, sur un circuit qui est pourtant parmi ceux qui lui réussissent le mieux.

Lire aussi :

Une grande partie de son résultat final s'est jouée lors des qualifications, en Q3, où après un premier tour avorté en raison d'un tête-à-queue, il a dû se contenter du sixième temps au terme de sa seconde tentative. "Je me sentais vraiment bien en Q1 et Q2, en Q2 j'avais une idée claire de la façon d'améliorer et des endroits où le faire, et j'étais vraiment en confiance", a expliqué Bottas après la course. "Ensuite, c'est une erreur stupide qui m'a fait perdre pas mal de points, ce qui est évidemment embêtant."

"Je ne peux pas me permettre beaucoup de GP comme celui-ci"

En effet, cette performance loin d'être optimale l'a forcément placé en situation difficile en début de course puisque, non content de disposer d'une monte pneumatique moins performante que ses concurrents directs dans les premières boucles (il avait des mediums contre des tendres pour la plupart des pilotes autour de lui), il a été en sus dépassé par la Renault de Nico Hülkenberg. C'est à la faveur des arrêts des R.S.19 ainsi que de Pierre Gasly, dont les pneus tendres ne pouvaient tenir la distance, que le Finlandais a pris place dans le top 4.

Même si son rythme était clairement meilleur une fois seul, le mal était fait et le top 3 s'était déjà échappé. Si le reste de sa course a été marqué par une lutte d'une demi-douzaine de tours avec Daniel Ricciardo au sortir de son arrêt, Bottas n'a eu aucun mal à assurer la quatrième place tout en s'offrant l'opportunité de glaner le point du meilleur tour en chaussant un dernier train de pneus tendres en toute fin de GP.

Lire aussi :

"Je ne peux pas vraiment me permettre beaucoup de week-ends comme celui-ci si je veux me battre pour le titre", prévient-il, conscient que les cinq victoires de Hamilton en sept Grands Prix montrent que le Britannique n'a pas l'intention de relâcher la pression. "Il faut que je passe à autre chose. Peut-être que c'est de nouveau un genre de rappel à l'ordre. Je suis sûr que je peux en tirer quelque chose. De mon côté, les pensées sont déjà tournées vers le Grand Prix de France."

Quand il lui est demandé s'il n'est tout simplement pas victime de la pression d'une lutte pour le titre, il répond : "Non, je n'ai pas de pression. Je suis très heureux de la situation et de la manière dont tout se passe depuis le début de l'année. J'en profite. J'ai commis une erreur [en qualifications]. Peut-être qu'à la fin j'ai trop essayé de me refaire. Ça peut arriver. Je ne dirais pas qu'il s'est passé quelque chose, lors des deux dernières courses, qui ait à voir avec de la pression. Je ne pense pas que [je vais plier sous la pression]."

Article suivant
Brawn : Il n'y a "rien de désastreux" dans la pénalité de Vettel

Article précédent

Brawn : Il n'y a "rien de désastreux" dans la pénalité de Vettel

Article suivant

Abiteboul sur les pénalités : "Si c'est un problème, discutons-en !"

Abiteboul sur les pénalités : "Si c'est un problème, discutons-en !"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Catégorie Course
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard