Crash-test réussi pour l'AlphaTauri AT03

L'écurie AlphaTauri a annoncé la validation d'une étape importante pour sa monoplace 2022.

Crash-test réussi pour l'AlphaTauri AT03

Pour l'heure, aucune écurie du plateau n'a encore annoncé de date précise de présentation officielle. Tout juste sait-on que Ferrari dévoilera sa nouvelle monoplace le mois prochain, à une date qui doit encore être fixée "entre le 16 et le 18 février". En revanche, en ce début d'année, les habituels signes des avancées respectives des uns et des autres émanent des usines, au compte-gouttes et avec l'envie soit de faire du teasing, soit de rassurer sur la tenue du planning. 

Ce mercredi, c'est AlphaTauri qui a annoncé le passage d'une étape toujours importante pour une nouvelle F1, à savoir sa réussite au crash-test de la FIA. Ce processus est obligatoire, sans quoi une monoplace ne peut même pas participer aux essais hivernaux. Ils auront lieu cette année en deux temps, d'abord à Barcelone du 23 au 25 février, puis à Bahreïn du 11 au 13 mars. 

"Saison 2022 : première étape terminée pour l'AT03", confirme l'écurie AlphaTauri, précisant du même coup l'identité de sa nouvelle F1 qui restera, sans surprise, dans la continuité des précédentes. "Tandis que beaucoup de choses se passent dans notre usine de Faenza, nous avons passé les crash-tests F1."

L'homologation de ce crash-test revêt une importance plus grande encore cette année compte tenu de l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation technique, obligeant les écuries à repartir d'une page vierge pour concevoir des F1 qui auront recours à l'effet de sol. 

AlphaTauri, qui comptera toujours cette saison sur Pierre Gasly et Yuki Tsunoda pour défendre ses couleurs, n'est pas la première équipe du plateau à faire état des ses avancées du moment, puisque dès le mois dernier, deux autres ont communiqué. Haas a annoncé de la même manière son passage au crash-test tandis que Mercedes a démarré pour la première fois sa nouvelle F1, dont elle a même fait le teasing le 1er janvier dernier avec une photo studio préfigurant cette future monture. 

Par ailleurs, McLaren a publié ces derniers jours quelques clichés soigneusement triés pour laisser entrevoir quelques indices concernant sa monoplace 2022

partages
commentaires
Hülkenberg doute que les dépassements soient plus aisés en 2022
Article précédent

Hülkenberg doute que les dépassements soient plus aisés en 2022

Article suivant

Ocon : La victoire a enlevé de la pression à Alpine

Ocon : La victoire a enlevé de la pression à Alpine
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021