EL1 - Hamilton débute bien sous la pluie

Disputés dans des conditions pluvieuses, les Essais Libres 1 du Grand Prix des États-Unis 2018 de F1 ont vu le meilleur temps de Lewis Hamilton (Mercedes) devant Valtteri Bottas (Mercedes) et Max Verstappen (Red Bull).

EL1 - Hamilton débute bien sous la pluie

Sur un tracé humide en raison des précipitations, la première information de ces essais libres est l'absence de Nicholas Latifi qui devait rouler à la place d'Esteban Ocon. Le Français disputera finalement bien la séance, le Canadien voyant son apparition dans le baquet de la Force India repoussée à Abu Dhabi.

En tout cas, au moment débuter ce week-end américain, il fait 16°C dans l'air et 17°C sur la piste. On ne tarde pas à aller tâter l'asphalte du COTA, Ericsson s'y engageant le premier, suivi par Norris, qui remplace Vandoorne. Bientôt, une grande partie des pilotes s'acquittent de leur tour d'installation, en pneus pluie. Hülkenberg est le premier homme à tenter les intermédiaires. Du côté de chez Sauber, on travaille sur la voiture de Leclerc qui explique à Canal+ qu'un petit souci hydraulique a été détecté.

Lire aussi :

Il faut attendre 25 minutes pour voir un chrono être inscrit sur la feuille des temps. Il est l'oeuvre de Ricciardo, en 1'55"2. Verstappen et lui s'échangent ensuite la première place tout en améliorant sensiblement à chaque passage, le tout en intermédiaires. L'Australien conclut son run avec un 1'49"3, 1,2 seconde devant son équipier. Bottas puis les Ferrari se joignent ensuite à la fête. Le Finlandais de Mercedes prend les commandes en 1'48"8. Peu après et à peu près au même moment, Vettel tire tout droit dans le dégagement du virage 1 et Leclerc part en tête-à-queue sans gravité dans le virage 9. Sans gravité, mais pas sans conséquence : la quantité importante de gravier laissé sur la piste au moment de repartir déclenche le drapeau rouge à la mi-séance.

Une fois la piste nettoyée, Ricciardo et Hamilton sont les premiers à profiter du feu vert. Le Britannique, dans son troisième tour, signe 1'47"5, alors que Verstappen s'est lui rapproché à 41 millièmes de la marque de Bottas, avant de subir un décrochage dans les esses, sans frais. Pendant que les quatre voitures de tête sont au stand, les Ferrari figurent aux cinquième et sixième positions. Les pilotes de la Scuderia profitent de l'autorisation du DRS pour améliorer leurs marques : Vettel parvient à passer sous la barre des deux secondes d'écart, en 1'49"4.

À moins d'un quart d'heure de la fin, seules les Williams sont en piste, avec des temps à plus de quatre secondes de la tête. Hamilton quitte lui le garage Mercedes pour aller directement dans l'hospitalité de son écurie. L'allocation de pneumatiques pour conditions humides étant limitée, peu de pilotes se risquent à utiliser d'autres trains pour les dernières minutes. Et les pilotes qui le font sortent en gommes usées. Les Ferrari, notamment, se relancent sur un circuit qui s'est bien asséché, en partie pour effectuer des simulations de départ ; Räikkönen et Ocon s'offrent un petit chassé-croisé dans la portion sinueuse du dernier secteur.

La hiérarchie n'évolue plus dans les derniers instants.

 GP des États-Unis - Essais Libres 1

  Pilote Équipe   Trs Temps Écart  
1 United Kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 6 1'47.502  
2 Finland Valtteri Bottas  Mercedes 7 1'48.806 1.304
3 Netherlands Max Verstappen  Red Bull 9 1'48.847 1.345
4 Australia Daniel Ricciardo  Red Bull 9 1'49.326 1.824
5 Germany Sebastian Vettel  Ferrari 18 1'49.489 1.987
6 Finland Kimi Räikkönen  Ferrari 20 1'49.928 2.426
7 Spain Carlos Sainz Renault 8 1'50.665 3.163
8 France Romain Grosjean  Haas 10 1'50.821 3.319
9 Monaco Charles Leclerc  Sauber 14 1'50.961 3.459
10 Sweden Marcus Ericsson  Sauber 14 1'51.016 3.514
11 Spain Fernando Alonso  McLaren 9 1'51.036 3.534
12 United Kingdom Lando Norris  McLaren 9 1'51.232 3.730
13 France Pierre Gasly  Toro Rosso 19 1'51.234 3.732
14 Mexico Sergio Pérez  Force India 18 1'51.459 3.957
15 Russian Federation Sergey Sirotkin  Williams 14 1'51.589 4.087
16 Denmark Kevin Magnussen  Haas 15 1'51.614 4.112
17 France Esteban Ocon  Force India 17 1'51.655 4.153
18 Germany Nico Hülkenberg  Renault 7 1'51.717 4.215
19 Canada Lance Stroll  Williams 14 1'51.896 4.394
20 Indonesia Sean Gelael  Toro Rosso 21 1'52.625 5.123
partages
commentaires
Les Toro Rosso reléguées en fond de grille à Austin

Article précédent

Les Toro Rosso reléguées en fond de grille à Austin

Article suivant

McLaren renonce à l'IndyCar en 2019 mais pas à l'Indy 500 pour Alonso

McLaren renonce à l'IndyCar en 2019 mais pas à l'Indy 500 pour Alonso
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021