EL2 - Verstappen devant Bottas, gros crash pour Ricciardo

Le meilleur temps des EL2 du Grand Prix de Styrie de F1 a été signé par Max Verstappen (Red Bull) devant Vatteri Bottas (Mercedes) et Sergio Pérez (Racing Point). La séance a été marquée par l'accident violent de Daniel Ricciardo (Renault).

Avec 30°C dans l'air et 53°C sur la piste, cette séance débute dans les conditions les plus chaudes depuis l'arrivée en Autriche. Elle commence cinq minutes en retard par rapport à l'horaire initialement prévu car les qualifications de la F3 ont elles-mêmes pris du retard. Cela offre un peu de temps aux mécaniciens Ferrari pour travailler sur la voiture de Vettel, pas tout à fait prête à prendre la piste. La piste, justement, c'est Grosjean qui la prend le premier, suivi notamment par Latifi qui retrouve le tracé après les problèmes de la matinée.

Grosjean inscrit le premier temps en 1'07"1 (mediums). Leclerc fait mieux d'une seconde, avec les mêmes gommes. En durs, Kvyat améliore la marque du Monégasque de 0"047. Après dix minutes, Pérez prend la tête en 1'05"5 (mediums) avant que Stroll fasse légèrement mieux avec 1'05"4 (mediums). Le Mexicain reprend la tête en 1'05"2 juste avant une grosse sortie de piste pour Ricciardo.

Lire aussi :

L'Australien voit sa Renault décrocher de l'arrière en abordant le virage 9, au moment de descendre deux rapports pour s'engager, et celle-ci se dirige par l'arrière dans les graviers puis le mur de pneus. Le choc est rude et détruit l'arrière de la R.S.20. Le drapeau rouge est immédiatement brandi. Le pilote sort après quelques instants de sa monoplace mais en boitant bas : il est quitte pour une visite au centre médical.

La séance reprend avec 65 minutes restantes. Les Mercedes en profitent pour se positionner aux avant-postes, en mediums, mais les voitures chaussées de tendres font mieux. Pérez réalise 1'04"087. Chez Red Bull, une petite alerte moteur touche Verstappen mais visiblement sans conséquences. Albon est victime d'un tête-à-queue au virage 3, sur un tour d'attaque en pneus tendres.

Peu avant la mi-séance, Pérez améliore encore en pneus tendres en 1'03"8. Stroll est repoussé à trois dixièmes. Après s'être un temps intercalé, Verstappen voit son temps être annulé pour dépassement des limites de piste. Poussés par les chronos des Racing Point et les risques importants de pluie ce samedi, les Mercedes se livrent un peu plus : Bottas prend la tête en 1'03"7, en revanche Hamilton est à six dixièmes de son équipier. Mercedes confirme que les sensations du Britannique ne sont pas bonnes avec sa W11 et qu'une inspection sera menée. Verstappen se hisse en haut de la feuille des temps, en 1'03"6.

Une demi-heure avant la fin, il est demandé à Gasly de donner son aspiration à Kvyat. Le Français n'en est pas très heureux et se montre peu satisfait de cette situation à la radio, estimant que les temps n'ont pas été "maximisés". Nouvelle erreur pour Albon qui perd ensuite sa voiture à la sortie du virage 7 et sort de piste ; sans gravité puisqu'il peut ressortir des graviers et entrer au stand.

La fin de séance est consacrée aux longs relais et ne voit pas d'améliorations notables.

Austria Grand Prix de Styrie - Essais Libres 2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 27 1'03.660  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 36 1'03.703 0.043
3 Mexico Sergio Pérez Racing Point 43 1'03.877 0.217
4 Canada Lance Stroll Racing Point 43 1'04.241 0.581
5 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 45 1'04.333 0.673
6 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 27 1'04.348 0.688
7 Thailand Alexander Albon Red Bull 29 1'04.437 0.777
8 United Kingdom Lando Norris McLaren 31 1'04.541 0.881
9 Monaco Charles Leclerc Ferrari 35 1'04.706 1.046
10 France Esteban Ocon Renault 32 1'04.746 1.086
11 France Pierre Gasly AlphaTauri 37 1'04.757 1.097
12 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 34 1'05.050 1.390
13 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 23 1'05.152 1.492
14 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 36 1'05.365 1.705
15 United Kingdom George Russell Williams 34 1'05.588 1.928
16 Germany Sebastian Vettel Ferrari 40 1'05.613 1.953
17 Canada Nicholas Latifi Williams 49 1'05.655 1.995
18 Denmark Kevin Magnussen Haas 36 1'05.790 2.130
19 France Romain Grosjean Haas 38 1'06.096 2.436
20 Australia Daniel Ricciardo Renault 2    
partages
commentaires
Ricciardo déclaré apte par les médecins après un crash violent
Article précédent

Ricciardo déclaré apte par les médecins après un crash violent

Article suivant

Pénalité et douleurs au dos : un vendredi laborieux pour Norris

Pénalité et douleurs au dos : un vendredi laborieux pour Norris
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021