Réactions
Formule 1 GP d'Australie

Fataliste, Hamilton compare sa Mercedes à un "serpent"

Cinquième des qualifications, Lewis Hamilton continue d'accepter sa situation au volant d'une Mercedes W13 qui n'a pas progressé depuis Djeddah.

Lewis Hamilton, Mercedes W13

La précédente séance de qualifications de Lewis Hamilton, à Djeddah, avait accouché d'une élimination dès la Q1, principalement imputée à un choix tardif et peu efficace de réglages sur la Mercedes W13. Pour le Grand Prix d'Australie, visiblement l'écurie allemande s'est gardée de tout test de dernière minute et a placé ses deux monoplaces sur la troisième ligne, le septuple Champion du monde prenant la cinquième place et George Russell la sixième.

Toutefois, pas de quoi fanfaronner : ces positions sont sans doute flatteuses pour les W13 puisque ni Carlos Sainz, ni Fernando Alonso n'ont pu exploiter le potentiel de leur monoplace. D'ailleurs, le discours de Hamilton se veut fataliste : "Nous n'avons pas fait de progrès", a-t-il répondu quand la question lui a été posée.

Cela ne suscite cependant pas d'inquiétude particulière chez lui dans un contexte déjà compliqué, et alors que le salut ne semble pouvoir venir que d'évolutions futures : "Le temps de réponse a été assez court. Il faut beaucoup de temps pour fabriquer des choses. Je dirais que c'est.... il n'y a rien de particulièrement excitant à venir en ce moment. J'aimerais pouvoir être optimiste, et dire que la prochaine fois, nous aurons quelque chose de mieux. Mais pour le moment, ce n'est pas le cas."

"Je ne sais pas encore ce qui va arriver, mais je suis vraiment, vraiment plein d'espoir, je sais que tout le monde travaille vraiment, vraiment dur, mais nous avons eu trois courses et aucun progrès dans les trois courses. Donc j'espère vraiment qu'au cours de la semaine prochaine, nous pourrons tirer le maximum d'informations de la course de demain et j'espère que nous serons en mesure de trouver d'une manière ou d'une autre comment corriger quelque chose pour la prochaine course."

Interrogé sur l'endroit où il se sent le plus en délicatesse avec la W13, il répond : "Partout. Non, je veux dire que dans certains endroits, elle n'est pas horrible. C'est juste qu'elle n'est pas aussi rapide que les autres. Là où je suis vraiment malheureux, c'est avec le marsouinage. C'est la pire caractéristique que j'ai connue en voiture. Et nous ne pouvons pas nous en débarrasser pour le moment."

Plus tard, il a ajouté : "Je dirais que cette ère est la pire en matière de marsouinage que j'ai jamais connue. Pour les gens qui regardent à la maison, si la hauteur de caisse varie de haut en bas, quand vous tournez, vous ne savez jamais dans quelle position vous allez la trouver et la voiture peut sur-virer ou sous-virer en fonction de cela, donc la piloter est un vrai défi – c'est comme un serpent à sonnette !"

"Nous devons trouver le bon équilibre avec la hauteur de caisse pour nous donner de la performance tout en contrôlant le rebond demain. George et moi avons essayé des choses légèrement différentes sur nos voitures aujourd'hui, donc j'espère que c'est un bon apprentissage pour l'équipe en vue de la course."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Leclerc conserve sa pole après l'enquête des commissaires
Article suivant Sainz furieux : "J'aurais dû être en première ligne"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France