Formule 1 GP de Monaco

Ferrari présente ses excuses à Leclerc après le GP de Monaco

Frédéric Vasseur, directeur de Ferrari en Formule 1, s'est excusé auprès de Charles Leclerc pour la mauvaise communication qui a coûté au pilote monégasque trois places sur la grille de départ du Grand Prix de Monaco.

Charles Leclerc, Scuderia Ferrari

Charles Leclerc a été pénalisé pour avoir gêné Lando Norris dans le tunnel en Q3, son équipe ne l'ayant pas averti suffisamment tôt de l'arrivée du pilote McLaren. La pénalité a fait passer Leclerc de la troisième à la sixième place sur la grille de départ, ce qui lui a rendu la vie beaucoup plus difficile lors de la course de ce dimanche, qu'il a finalement terminée à la même place.

Leclerc, qui a régulièrement joué de malchance à Monaco ces dernières années, a tenté de positiver après un après-midi décevant. "Hier, j'ai reçu l'information trop tard et cela nous a mis un peu en difficulté pour aujourd'hui", a-t-il déclaré lorsqu'il a été interrogé sur la pénalité par Motorsport.com.

Lire aussi :

"Bien sûr, c'est frustrant. N'importe quel week-end comme celui-ci, n'importe où, c'est frustrant, et à la maison, c'est encore plus frustrant. Mais d'un autre côté, c'est là que nous devons garder la tête haute."

"La saison est longue, ce n'est pas la seule course du calendrier, même si elle a un peu plus d'importance que les autres. Les points sont les mêmes, donc nous devons nous relancer à Barcelone, en espérant que nous aurons un bon week-end à cette occasion."

Vasseur a déclaré que l'équipe essaierait de tirer les leçons de l'erreur de communication et de faire en sorte qu'elle ne se reproduise pas.

Jean Alesi en discussion avec Frédéric Vasseur.

Jean Alesi en discussion avec Frédéric Vasseur.

"Il est un peu frustré à Monaco depuis quelques années et hier, c'était difficile", a déclaré le Français. "C'était difficile d'abord de perdre la pole position pour un dixième ou quelque chose comme ça, de perdre la première ligne pour deux centièmes, et ensuite le message [radio arrivé trop tard]."

"Je ne peux que présenter mes excuses au nom de l'équipe et chercher à comprendre comment nous pouvons faire un meilleur travail, et améliorer la communication entre le pitwall et Charles dans ces conditions, mais des deux côtés."

"Je pense que c'est aussi dû aux circonstances dans lesquelles cela s'est produit, dans le tunnel et ainsi de suite. Mais nous devons éviter de chercher des excuses, car c'est la pire façon de s'améliorer."

Vasseur a ajouté : "Sous le tunnel, Charles n'a pas pu voir dans le rétroviseur où se trouvait Norris, et si on lui avait dit de laisser passer après le tunnel, il aurait pu voir où se trouve Norris, et éviter d'être sur la trajectoire. De plus, la trajectoire sous le tunnel n'est pas très claire."

"Mais nous avons clairement commis une erreur hier et cela nous a coûté cher, car je pense qu'en partant de la troisième place, nous aurions pu faire une autre course, mais nous devons en tirer les leçons."

"Honnêtement, je ne cherche pas à trouver d'excuse ou quelque chose comme ça, nous devons revoir complètement la situation demain [ce lundi]. Je ne voulais pas le faire hier soir parce que nous sommes concentrés sur la course. Mais demain, nous examinerons la situation."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Ocon exhorte Alpine à "garder les pieds sur terre" après son podium
Article suivant La Mercedes est passée "d'horrible" à "pas bonne" à Monaco

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France