Officiel - Vasseur quitte Alfa Romeo pour Ferrari

Frédéric Vasseur a été officialisé à la tête de la Scuderia Ferrari où il prend la suite de Mattia Binotto. Son départ de l'écurie Alfa Romeo, qu'il dirigeait depuis cinq ans et demi, avait été annoncé quelques minutes plus tôt.

Frédéric Vasseur, Ferrari

C'est confirmé, Frédéric Vasseur va quitter Alfa Romeo en janvier 2023 et prendre la direction de la Scuderia Ferrari, en remplacement de Mattia Binotto. Le Français était arrivé à la tête de la structure en juillet 2017, alors connue sous le nom de Sauber, peu après son rachat par le millionnaire suédois Finn Rausing. Sauber était alors l'écurie la moins compétitive du plateau, mais sous la houlette de Vasseur, elle a marqué des points plus régulièrement et a même atteint de justesse la sixième place du championnat des constructeurs cette année grâce à un début de saison tonitruant – elle devançait Alpine après sept des 22 Grands Prix au programme.

Les moments clés de Vasseur à Hinwil ont été l'annulation de l'accord moteur obtenu avec Honda par sa devancière Monisha Kaltenborn ainsi que la négociation de l'accord de sponsoring avec Alfa Romeo, sans oublier l'avenir qui se présente désormais à l'équipe en tant qu'écurie d'usine Audi.

"Pendant six ans, Frédéric a été une source d'inspiration pour notre équipe en tant que leader et par son travail ; il a contribué à reconstruire notre entreprise et notre écurie", déclare Finn Rausing. "Il a su encourager chacun d'entre nous à donner le meilleur de lui-même, et la progression de nos résultats témoigne de la qualité de sa performance à la tête de l'équipe."

"Il a été le premier à croire en notre projet et laisse une équipe dans une bien meilleure position, bien plus saine, que quand il est arrivé, avec un avenir radieux. C'est tout ce que l'on pouvait lui demander. Je suis sûr de faire écho à toute l'équipe en souhaitant à Fred tout le succès possible pour l'avenir."

"Alors que je m'apprête à mettre un terme à mon aventure chez Alfa Romeo, je garderai de bons souvenirs de ces six années ensemble", ajoute Frédéric Vasseur, dont le successeur n'est pas encore annoncé. "Je suis très reconnaissant envers chaque employé de l'équipe, car ce sont eux qui ont remis cette écurie sur pied et lui ont permis de gravir les échelons de notre sport."

"Je suis fier du travail que nous avons réalisé collectivement en tant qu'écurie et qu'entreprise, et encore plus des bases solides que nous avons posées pour la suite. Mais ce dont je suis le plus fier, ce sont des gens qui ont rendu tout cela possible, qui sont devenus des amis avec le temps. Je me sentirai toujours chez moi dans cette équipe, et je la soutiendrai où que j'aille. J'ai énormément appris pendant cette période de PDG et de directeur d'équipe, et je pense que chaque jour m'a donné les compétences pour la suite."

Un gros challenge chez Ferrari

La suite, c'est Ferrari. Le directeur d'équipe Mattia Binotto a annoncé sa démission il y a deux semaines, mais l'éviction de l'Italien n'était pas une surprise, et Frédéric Vasseur était évoqué comme le favori à sa succession bien avant. Dans les minutes qui ont suivi l'annonce d'Alfa Romeo, la Scuderia a confirmé à son tour l'arrivée du Français âgé de 54 ans à Maranello.

Fondateur dans les années 1990 l'équipe ASM, devenue plus tard ART Grand Prix, Vasseur a dirigé de futures stars de la F1 telles que Sebastian Vettel, Lewis Hamilton, Nico Rosberg ou encore George Russell. Charles Leclerc a également été titré avec ART, en GP3 en 2016, avant de faire ses débuts en Formule 1 sous sa direction chez Sauber en 2018 ; il le retrouvera désormais chez les Rouges.

"Nous sommes ravis d'accueillir Frédéric Vasseur chez Ferrari en tant que directeur d'équipe", s'est félicité Benedetto Vigna, PDG de Ferrari. "Tout au long de sa carrière, il a su associer ses compétences techniques, en tant qu'ingénieur de formation, à une capacité constante à faire ressortir le meilleur de ses pilotes et de ses équipes. Cette approche et son leadership sont ce dont nous avons besoin pour faire avancer Ferrari avec une nouvelle énergie."

"Je suis vraiment ravi et honoré de prendre la direction de la Scuderia Ferrari", a commenté Frédéric Vasseur. "En tant que personne qui a toujours eu une passion pour le sport automobile, Ferrari a toujours représenté pour moi le sommet du monde de la course. J'ai hâte de travailler avec l'équipe talentueuse et vraiment passionnée de Maranello pour honorer l'Histoire et l'héritage de la Scuderia et signer de bons résultats pour nos tifosi partout dans le monde."

Vasseur aura fort à faire pour redresser la barre au sein d'une écurie qui a fait son retour aux avant-postes cette année mais a été minée par les pépins techniques et les erreurs stratégiques, sans parler de l'instabilité de sa direction. Il sera la cinquième personne à prendre la tête de la Scuderia lors des dix dernières années ; parviendra-t-il, contrairement à ses quatre prédécesseurs, à la mener au titre mondial ?

Outre l'annonce de la démission de Mattia Binotto et du départ de Vasseur d'Alfa Romeo pour Ferrari, rappelons que Jost Capito a quitté son poste de directeur de Williams cette semaine.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent C'était un 12 décembre : Brabham épuisé... mais titré !
Article suivant Seidl prêt à prendre la relève chez Alfa Romeo ?

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France