Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Gasly place de grandes attentes sur les évolutions d'AlphaTauri

Pierre Gasly estime que les évolutions qu'AlphaTauri prévoit d'apporter au Grand Prix d'Émilie-Romagne permettront d'y voir plus clair sur les perspectives de progression de l'écurie italienne en 2022.

Pierre Gasly, AlphaTauri AT03

Neuvième du Championnat du monde en 2021 et auteur d'un podium au Grand Prix d'Azerbaïdjan, Pierre Gasly a été l'un des hommes forts du milieu de peloton l'an passé. Et si le Français a décroché deux arrivées dans le top 10 en trois tentatives en 2022, les performances de son AlphaTauri ne sont pas aussi brillantes qu'auparavant, l'équipe n'ayant pas su tirer son épingle du jeu avec l'introduction d'un nouveau Règlement Technique en catégorie reine.

Mais tout n'est pas perdu pour Gasly et AlphaTauri puisque la structure s'apprête à profiter du retour de la Formule 1 sur le Vieux Continent avec le Grand Prix d'Émilie-Romagne pour mettre à jour l'AT03. Et selon Gasly, les évolutions de son équipe lui permettront de savoir à quoi s'attendre pour le reste de la saison.

"Nous devrons avoir quelques nouvelles pièces sur la voiture et ce n'est pas comme si nous étions vraiment lents", a expliqué le Français. "Je ne pense pas qu'il nous manque beaucoup mais nous devons trouver des solutions si nous souhaitons rivaliser avec les autres. Personnellement, j'ai vraiment hâte de voir ce que cela apportera. C'est une nouvelle voiture, [ce sont] de nouvelles règles. Nous savons que tout est une question de développement cette saison. Les équipes qui parviennent à développer leurs voitures plus vite que les autres connaîtront une meilleure saison. Je pense que c'est un gros test pour nous et j'espère que cela nous offrira les performances attendues."

Traditionnellement, c'est en revenant en Europe que les équipes dévoilent leurs premières évolutions. Mais cette année, il y aura possiblement deux approches différentes à Imola compte tenu du format du week-end. Comprenant une course sprint déterminant la grille de départ, le Grand Prix ne compte qu'une heure d'essais libres avant la mise en place du Parc Fermé. Cela laisse donc peu de temps aux équipes pour évaluer les nouvelles pièces, c'est pourquoi certains, comme Ferrari, préfèrent patienter pour le moment.

AlphaTauri occupe actuellement la huitième place du classement constructeurs et ne devance que Williams, qui a marqué un point en Australie, et Aston Martin, dont le compteur est encore vierge. Bien que des équipes comme McLaren et Alpine aient déjà pris un peu d'avance sur AlphaTauri, Gasly reste optimiste quant à la possibilité de redresser la barre.

"Évidemment, la voiture va se développer au cours des prochaines semaines mais je fais confiance à l'équipe et je fais confiance aux améliorations qu'elle va apporter", a ajouté le Français. "Par rapport à nos principaux adversaires, [le GP d'Australie] a été légèrement plus difficile car McLaren a fait un grand pas en avant et Alpine aussi, mais je pense que nous pouvons être satisfaits d'avoir marqué des points."

Propos recueillis par Andrew van Leeuwen

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent L'influence de Charlie Whiting sur la nouvelle direction de course F1
Article suivant Silverstone se délecte de ventes "sans précédent" pour le Grand Prix

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France