Gasly : "Pas le jour et la nuit" avec les pneus prototypes

Les premières impressions de Pierre Gasly avec les pneus prototypes apportés par Pirelli sont positives, puisqu'il ne voit pas une grande différence.

Gasly : "Pas le jour et la nuit" avec les pneus prototypes

Les pneus arrière fournis par Pirelli en Formule 1 vont évoluer à partir du Grand Prix de Grande-Bretagne, renforcés à la suite des spectaculaires crevaisons subies à haute vitesse par Lance Stroll et Max Verstappen à Bakou. Les écuries ont eu un avant-goût de ces nouvelles gommes ce vendredi au Red Bull Ring, où elles ont pu les tester en essais libres. Pierre Gasly peine à sentir la différence, et dans le contexte d'un changement en cours de saison, il s'en félicite.

Lire aussi :

vrai dire, nous les avons testés en EL1 et il n'y avait pas une énorme différence de notre côté, il faut que nous regardions un peu plus en détail, mais ce qui est bien, c'est que ce n'est pas le jour et la nuit entre les deux", commente Gasly. "C'est relativement positif. Puis nous allons y consacrer un peu plus de temps afin de nous assurer de les maîtriser pour le week-end prochain."

Le pilote AlphaTauri fait en tout cas preuve d'un optimisme prudent quant à la suite du week-end, lui qui s'est classé dans le top 10 des deux séances du jour – mais comme toujours, c'est très serré en milieu de tableau.

Lorsqu'il lui est demandé s'il peut réitérer cette performance en qualifications, Gasly répond : "Je pense, oui. Aujourd'hui, ça a été légèrement plus difficile de mon côté, dans ces conditions j'avais un peu plus de difficultés avec l'équilibre de la voiture. Je pense que niveau performance, c'est prometteur, nous sommes dans la bataille même si je pense que nous pouvons encore faire quelques améliorations pour demain."

Yuki Tsunoda, cinquième en EL1 et sixième en EL2, confirme : "Nous sommes assez contents d'avoir maintenu le rythme de la semaine dernière. Et on dirait… Je ne sais pas s'il est encore meilleur, mais il est assez similaire, et nous avons certainement le potentiel pour nous battre pour la Q3, ce qui est vraiment positif. Nous avons essayé de travailler davantage sur les longs relais, où nous étions un peu en difficulté lors de la dernière course, et nous avons trouvé quelques points positifs."

Ce vendredi, le Japonais était fidèle à lui-même avec une perte de sang-froid à la radio, sans oublier quelques sorties de piste. "Ce n'était pas trop glissant, mais en fait, ce n'étaient pas les meilleures conditions qui soient, et je ne prenais pas de risques. Pour moi, la clé est de ne pas faire d'erreurs et de construire le rythme, donc même dans le long relais, j'y allais doucement, dans cette séance, dans ces conditions. L'objectif principal était d'obtenir des données représentatives pour la course. C'est ce que j'ai fait", conclut-il.

partages
commentaires
Hamilton : Des "progrès" insuffisants pour rattraper Red Bull

Article précédent

Hamilton : Des "progrès" insuffisants pour rattraper Red Bull

Article suivant

Verstappen : "Mercedes a vraiment un peu progressé"

Verstappen : "Mercedes a vraiment un peu progressé"
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021