Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Gasly : "Nous semblons plus rapides que le reste du milieu de peloton"

Après avoir fait une double apparition en Q3 pour la première fois de la saison à Barcelone, Alpine a réitéré cette performance lors des qualifications sprint du Grand Prix d'Autriche.

Pierre Gasly, Alpine A524

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Ce week-end, la Formule 1 retrouve le format sprint pour le Grand Prix du Canada. Les écuries n'ont donc eu qu'une seule séance d'essais pour tester, évaluer et préparer leurs monoplaces. Une chose qu'Alpine a parfaitement réalisée puisque lors de la qualif sprint plus tard dans la journée, Pierre Gasly et Esteban Ocon se sont une nouvelle fois hissés dans la dernière partie d'une qualification.

À l'issue de l'unique run de la SQ3, gâché par le trafic qui a failli piéger les deux pilotes de l'écurie française, Pierre Gasly a pris le neuvième temps juste derrière son coéquipier à la huitième place. Les deux Français ont pu gagner une position car Charles Leclerc n'a pas pu réaliser son dernier chrono, passant la ligne de départ après le drapeau à damier.

Même s'il semble satisfait d'avoir une nouvelle fois atteint la dernière partie des qualifications, Pierre Gasly exprime tout de même une certaine frustration concernant son dernier tour.

"C'était une bonne qualification, dans l'ensemble, pour avoir les deux voitures en SQ3. Malheureusement, la SQ3 était mauvaise, tout simplement mal gérée. Nous avons failli ne pas faire le tour. J'ai dû attaquer dans le tour de sortie pour franchir la ligne, donc je n'avais pas de batterie dans le dernier tour et j'étais dans la boîte de vitesses de Checo [Pérez]. Nous devons donc revoir notre copie pour faire mieux, parce que c'est le genre de situation où nous pouvons vraiment nous améliorer. Mais les SQ1 et SQ2 ont été très bonnes et le rythme était bon, c'est juste dommage pour la dernière partie des qualifications."

Jusqu'à présent, le meilleur résultat en course d'Alpine a été une neuvième et dixième place lors des deux dernières manches en date, au Canada et en Espagne, permettant à l'écurie tricolore de marquer six points au championnat constructeurs. Pour espérer prendre des points ce samedi lors de la course sprint, il faudra se placer parmi les huit premiers, un groupe composé de Red Bull, McLaren, Mercedes et Ferrari.

"Nous avons un bon rythme, comme à Barcelone, nous semblons être devant les autres encore une fois, plus rapides que le reste du milieu de peloton derrière nous. Je pense que c'est positif. Nous savons que le groupe qui nous attend, les huit premiers, est hors de portée, mais nous allons essayer, comme à Barcelone, de rester avec eux autant que possible. Nous savons que ce sont les huit premiers qui marquent des points, alors ce ne sera pas facile, mais nous ferons de notre mieux."

Esteban Ocon, Alpine A524

Esteban Ocon, Alpine A524

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

"Il y a encore des points d'interrogation"

Comme on le sait, le circuit de Barcelone est la référence du calendrier de la Formule 1. C'est ici que les "vraies" performances de chaque monoplace sont dévoilées. Un élément qui réjouit Esteban Ocon, qui sait que l'A524 pourra être performante sur un certain nombre de tracés, comme ce week-end en Autriche.

"Habitude ? Je n'irais pas jusqu'à dire cela. Ça ne fait qu'un seul week-end que nous avons réussi à passer la Q3. C'est le deuxième. C'est une bonne nouvelle, car cela signifie que nous serons capables d'être performants sur un certain nombre de circuits. Certaines caractéristiques sont similaires à celles de Barcelone, ce qui est une bonne chose. Je pense que c'est le maximum que nous pouvions atteindre aujourd'hui en termes de position."

Cependant, le pilote français constate toujours des incohérences sur les monoplaces d'Alpine, qui se comportent différemment d'un week-end à l'autre ou d'une séance à une autre.

"Il y a encore des points d'interrogation, vraiment. D'une voiture à l'autre, il y a des choses que nous ne comprenons pas d'un point de vue aérodynamique. Mais une fois que nous aurons compris cela, je pense que nous pourrons, je l'espère, progresser davantage en termes de performances. Nous verrons où cela nous mènera. Mais pour l'instant, nous sommes dans les points pour commencer et c'est assez fort."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Horner accuse Wolff de vouloir faire "diversion" avec Verstappen
Article suivant Les bacs à gravier, un "moyen de dissuasion naturel" pour les pilotes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France