Grosjean se sent comme Federer "avec une raquette de ping-pong"

Pour Romain Grosjean, la Formule 1 est davantage un spectacle qu'un sport, compte tenu des chances à ses yeux inéquitables de bien y figurer.

Grosjean se sent comme Federer "avec une raquette de ping-pong"

Dans une interview accordée à Motorsport.com le mois dernier, Romain Grosjean avait clamé son amour toujours intact pour une Formule 1 qu'il juge néanmoins "injuste" et "frustrante". Alors que les préparatifs de la saison 2020 sont désormais avancés, le Français est revenu sur cette vision qu'il a de son sport, qui ne donne pas à tous les pilotes les mêmes chances de démontrer leur talent. Au point de se poser la question qui dérange : la F1 est-elle vraiment un sport ?

À 33 ans, le pilote Haas a pris le départ de 164 Grands Prix et décroché 10 podiums, mais sa chance de gagner un jour dans la catégorie reine s'amenuise inexorablement. Il le sait, il quittera peut-être la F1 sans jamais avoir remporté le moindre Grand Prix. "Ça pourrait arriver", concède-t-il. "J'ai déjà eu la chance de monter dix fois sur le podium. Je pense que j'aurais dû gagner deux Grands Prix [Europe 2012 et Allemagne 2013], mais les choses n'ont pas tourné en ma faveur."

"Nous appelons la Formule 1 un sport, est-ce un sport ?", s'interroge-t-il. "Je n'en suis pas certain. C'est un spectacle, mais un sport est supposé être juste, et la Formule 1 ne l'est pas. C'est très physique de piloter une Formule 1, c'est dur, c'est exigeant, ça demande beaucoup d'efforts pour tout le monde, mais c'est comme demander à Roger Federer d'aller à Roland-Garros avec une raquette de ping-pong. Il n'aura aucune chance. Dirions-nous que le tennis est un sport s'ils n'utilisaient pas tous la même raquette, ou si le court était plus large d'un côté que de l'autre ? Prenez Daniel Ricciardo. Si vous regardez uniquement son passage chez Renault, il n'a même pas signé de podium. Mais il a gagné des courses [chez Red Bull], c'est un grand pilote, il a fait des podiums. Tout dépend ce que l'on a entre les mains."

Lire aussi :

S'il assume cette vision qui peut paraître fataliste, Romain Grosjean assure ne pas en avoir terminé avec la Formule 1. Après avoir sauvé son volant chez Haas pour 2020, il sera de nouveau en fin de contrat à l'issue de la saison. Son objectif demeure d'être encore sur la grille l'an prochain, lorsque la discipline entrera dans une nouvelle ère réglementaire, façonnée pour rapprocher le niveau de compétitivité entre toutes les écuries. Les effets pourraient prendre du temps à se faire sentir, mais le natif de Genève n'abdique pas.

"Ça pourrait arriver que je ne gagne pas un Grand Prix", répète-t-il. "Je ferai de mon mieux pour avoir des opportunités à l'avenir, il y a évidemment beaucoup de pilotes en fin de contrat à l'issue de la saison, il pourrait aussi y avoir des pilotes qui prennent leur retraite. C'est une décision [la retraite] qui, en tout cas pour moi, viendra assez rapidement si je vois qu'en une demi-saison ou trois quarts de saison je n'ai plus cette passion, que je ne veux plus voyager à travers le monde et être loin de ma famille. Alors je pourrais m'imaginer arrêter et aller ailleurs. Ça pourrait arriver à d'autres pilotes aussi, il pourrait y avoir des opportunités, on ne sait jamais."

partages
commentaires
Simulateur Alfa Romeo : 18 mois de travail pour Kubica

Article précédent

Simulateur Alfa Romeo : 18 mois de travail pour Kubica

Article suivant

Russell : Impossible que Williams soit aussi lent qu'en 2019

Russell : Impossible que Williams soit aussi lent qu'en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021