Rumeur Hamilton : la mise au point de Ferrari

Tout en se disant "flatté" par l'intérêt de Lewis Hamilton, le PDG de Ferrari a qualifié de "totalement prématurée" l'idée de réfléchir au recrutement du sextuple Champion du monde pour 2021.

Rumeur Hamilton : la mise au point de Ferrari

Lors d'une rencontre cette semaine à Maranello avec quelques médias, parmi lesquels Motorsport.com, Louis Camilleri est revenu sur les spéculations autour de Lewis Hamilton. Le PDG de Ferrari a estimé que certaines informations avaient pris des proportions trop importantes, notamment celles concernant les rencontres entre le sextuple Champion du monde et John Elkann, président du constructeur italien.

Lire aussi :

En marge du dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi, les commentaires ont fusé autour d'un éventuel intérêt de la Scuderia pour Hamilton après 2020. Dans le même temps, le Britannique et le directeur de Mercedes, Toto Wolff, ont toujours appuyé sur le fait qu'un avenir commun restait l'option la plus vraisemblable. Wolff a même estimé le risque de voir partir son pilote à "25%", minimisant les rumeurs. Pour sa part, Louis Camilleri a rappelé que son président et Hamilton s'étaient rencontrés publiquement, au vu et au su de tous.

"C'était un événement mondain, qui a en quelque sorte pris des proportions exagérées", tempère-t-il. "Ils ont des amis communs. Le fait est que nous avons un accord à long terme avec un pilote [Charles Leclerc], et qu'avec l'autre pilote [Sebastian Vettel] l'accord se termine fin 2020. Nous sommes clairement très flattés que Lewis en particulier, et d'autres pilotes, veuillent nous rejoindre. Mais il serait prématuré de décider quoi que ce soit aujourd'hui pour l'avenir."

Ferrari veut comprendre les intentions de Vettel

Sebastian Vettel, Ferrari SF90

Dans le fonctionnement actuel de Ferrari, les deux hommes ayant la main pour décider du duo de pilotes sont Mattia Binotto et Louis Camilleri. Ce dernier rappelle volontiers qu'à ce jour, il n'a jamais discuté directement avec Lewis Hamilton, et qu'il n'est pas question d'évoquer un seul instant les concessions que Ferrari pourraient faire dans le cas où la Scuderia voudrait attirer le Champion du monde. "Franchement, je ne veux pas aller jusque-là", insiste-t-il. "C'est totalement prématuré et nous étudierons nos options au moment approprié. Nous verrons ce qui nous convient le mieux au niveau de l'équipe."

Pour sa part, et malgré les erreurs répétées de Sebastian Vettel ces deux dernières années, Mattia Binotto continue de s'estimer "chanceux" de disposer de son duo actuel. Le directeur de l'écurie admet inévitablement qu'il faudra prochainement savoir quelles sont les intentions de l'Allemand pour la suite, son contrat arrivant à échéance dans un an.

"Nous devons nous poser avec Seb pour comprendre ses intentions pour l'avenir", confirme-t-il. "Nous avons besoin de voir notre stratégie se développer l'année prochaine. Nous devons voir également les performances, comment il se sent avec la voiture, ainsi que sa motivation pour l'avenir. Ce n'est pas une question d'erreurs commises ou non. Il s'agit vraiment de la manière dont il se voit lui-même pour l'avenir et de comment nous voyons notre line-up."

Propos recueillis par Scott Mitchell  

partages
commentaires
Ferrari dévoile une date précoce pour présenter sa F1 2020

Article précédent

Ferrari dévoile une date précoce pour présenter sa F1 2020

Article suivant

Le prochain simulateur de McLaren ? "Un sacré truc"

Le prochain simulateur de McLaren ? "Un sacré truc"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021