Hamilton : "Nous ne sommes pas performants sur un tour"

Auteur des meilleurs temps aux Essais Libres 1 et Essais Libres 2 du Grand Prix d'Arabie saoudite, Lewis Hamilton a affirmé que Mercedes devait améliorer le rythme de la W12 sur un tour.

Hamilton : "Nous ne sommes pas performants sur un tour"

Lewis Hamilton a démarré son week-end en Arabie saoudite de la meilleure des manières. Sur le nouveau circuit urbain de Djeddah, le pilote Mercedes a signé le meilleur temps des deux premières séances d'essais libres, devançant Max Verstappen en EL1 puis Valtteri Bottas en EL2.

Lire aussi :

Mais derrière ces performances encourageantes se cache une préoccupation : Hamilton n'est en effet pas emballé par le rythme de sa W12 sur un tour. Alors que la position de départ est particulièrement importante en ville, les simulations de qualifications n'ont pas été aussi bonnes que celles de course dans le camp Mercedes.

"Ce que j'ai immédiatement remarqué [en EL1], c'est qu'il y avait énormément d'adhérence", a lancé Hamilton. "Nous n'avons pas été plus rapides [en EL2], les rythmes sur les longs relais étaient très similaires. Nous avons essayé plusieurs solutions avec les réglages. Par rapport aux autres [voitures], nous ne sommes pas performants sur un tour, mais nous ne sommes pas mauvais sur les longs relais."

Les doutes du septuple Champion du monde quant à son rythme sur un seul tour sont partagés par Andrew Shovlin. Selon le directeur de l'ingénierie piste de Mercedes, la petite forme sur des relais plus courts s'explique par la difficulté à tirer le meilleur parti des pneus tendres de Pirelli lorsque les températures baissent.

"Je pense que nous sommes satisfaits des performances de la voiture sur les longs relais", a indiqué Shovlin au micro de Sky Sports. "Nous étions plus heureux en [EL1] qu'en [EL2] concernant le rythme sur un tour. Nous avons un peu de mal à exploiter l'adhérence avec les pneus, en particulier avec les tendres. Nous avons quelques pistes pour comprendre nos problèmes, nous serons occupés à améliorer [la voiture] cette nuit."

"La situation était plus satisfaisante [en EL1], lorsque la piste était plus chaude. Une fois la nuit tombée, nous avons eu beaucoup plus de mal. Nous avons l'air compétitifs sur les longs relais, ce signifie que la voiture est naturellement performante. Nous devons simplement peaufiner les réglages pour mettre les pneus dans la bonne fenêtre [d'utilisation] en Q3."

Au sujet des pneus, les enveloppes dures et mediums ont apporté satisfaction à Hamilton, les gommes tendres supportant difficilement les exigences du circuit. "Max [Verstappen] a utilisé le pneu dur au début, en EL1, et il était plus performant que le tendre", a précisé le Britannique. "Le pneu tendre est probablement un peu trop tendre pour les zones à haute vitesse, il ne tient pas."

partages
commentaires
Leclerc reçoit le feu vert médical après son gros crash
Article précédent

Leclerc reçoit le feu vert médical après son gros crash

Article suivant

Verstappen et Red Bull souffrent de pneus qui font la "diva"

Verstappen et Red Bull souffrent de pneus qui font la "diva"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021