Leclerc reçoit le feu vert médical après son gros crash

Après son gros accident des EL2 au Grand Prix d'Arabie saoudite, Charles Leclerc a été déclaré apte à poursuivre l'épreuve après une visite de contrôle au centre médical.

1/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

2/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

3/24

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

4/24

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

5/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

6/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

7/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

8/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

9/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

10/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

11/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

12/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

13/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

14/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

15/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

16/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

17/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

18/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

19/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

20/24

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

21/24

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

22/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

23/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

24/24

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Charger le lecteur audio

Le tant redouté premier gros accident sur le circuit de Djeddah, qui accueille le tout premier Grand Prix d'Arabie saoudite de l'Histoire de la Formule 1, n'est survenu qu'en fin de journée ce vendredi. Toutefois, il a comme attendu été très impressionnant, Charles Leclerc perdant le contrôle de sa Ferrari SF21 au moment de freiner et de tourner pour aborder la chicane rapide au virage 22.

Il est ensuite venu heurter, avec une vitesse encore élevée et en travers, les Tecpro positionnés au fond de la courte zone de dégagement, d'abord par l'arrière avant que la voiture ne se plaque de tout son long, sur son flanc droit, contre les protections. Le Monégasque n'a jamais perdu conscience et s'est rapidement excusé auprès de son équipe à la radio, avant de sortir sans difficulté de l'habitacle pour constater les importants dégâts, notamment sur l'aileron et le train arrière, ainsi que sur le train avant et le ponton droit, le fond plat et l'aileron avant.

Comme la procédure le veut en cas de choc d'une certaine violence, Leclerc a dû passer par le centre médical du circuit saoudien pour procéder à des examens de contrôle. Ceux-ci ont été rapidement effectués après la séance – qui a été définitivement stoppée par le drapeau rouge provoqué par l'accident – et n'ont révélé aucun problème. Les médecins ont donc donné le feu vert au pilote de la Scuderia pour poursuivre son week-end de course.

Bien entendu, au vu des dégâts, les mécaniciens Ferrari vont avoir du pain sur la planche pour réparer la voiture cette nuit. Mais avant cela, l'écurie va devoir constater l'ampleur des dommages sur certains éléments cruciaux, comme le châssis ou l'unité de puissance, qui pourraient potentiellement occasionner des pénalités en cas de remplacement ou au pire des cas un départ depuis la voie des stands.

Lire aussi :

Top 10 des EL2 en Arabie saoudite

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 22 1'29.018  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 23 1'29.079 0.061
3 France Pierre Gasly AlphaTauri 22 1'29.099 0.081
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 20 1'29.213 0.195
5 Spain Fernando Alonso Alpine 21 1'29.441 0.423
6 France Esteban Ocon Alpine 22 1'29.555 0.537
7 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 24 1'29.589 0.571
8 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 20 1'29.597 0.579
9 Mexico Sergio Pérez Red Bull 22 1'29.768 0.750
10 Monaco Charles Leclerc Ferrari 23 1'29.772 0.754
partages
commentaires
Gasly : Une piste "très dangereuse" et "plaisante à rouler"
Article précédent

Gasly : Une piste "très dangereuse" et "plaisante à rouler"

Article suivant

Hamilton : "Nous ne sommes pas performants sur un tour"

Hamilton : "Nous ne sommes pas performants sur un tour"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021