Hamilton, l'effrayante idée de retraite et le chef-d'œuvre inachevé

Champion du monde de Formule 1 pour la sixième fois, Lewis Hamilton a reconnu que l'idée de quitter la discipline était une perspective "effrayante" et qu'il avait encore beaucoup à y faire.

Hamilton, l'effrayante idée de retraite et le chef-d'œuvre inachevé

Sans doute était-il difficile d'envisager, en mars 2007, que le jeune Lewis Hamilton, Champion GP2 en titre et hissé par McLaren dans le pinacle du sport automobile aux côtés du double Champion du monde de F1 en titre, Fernando Alonso, allait 12 ans plus tard avoir remporté six des 13 couronnes mises en jeu entre-temps. Pourtant, ce dimanche à Austin, le Britannique a scellé un nouveau sacre et s'est offert l'insigne honneur d'être désormais seul en seconde position des pilotes les plus titrés de l'Histoire de la Formule 1, une couronne devant Juan Manuel Fangio et une derrière Michael Schumacher.

Lire aussi :

Même s'il a toujours affirmé ne pas courir après le record du pilote allemand, il est quoi qu'il en soit désormais naturellement en position de l'atteindre. Et surtout, sa soif de vaincre et de progresser ne semble pas s'éteindre, en dépit de références à une possible retraite au début des années 2020. Désormais, cette perspective n'est plus autant d'actualité pour un pilote qui paraît plus que jamais impliqué dans la discipline et son avenir, mais également dans la recherche de sa performance. Plus encore, Hamilton reconnaît à présent qu'il y a une perspective "effrayante" dans l'idée de se retirer.

"Je n'ai pas envie de prendre ma retraite maintenant", a-t-il expliqué dans une vidéo publiée par Mercedes. "C'est effrayant de penser qu'un jour, nous, les athlètes, devrons cesser de faire ce que nous avons aimé toute notre vie. Je ne sais pas encore si j'ai atteint mon apogée, mais je suis évidemment tout près du sommet. Je me sens plein d'énergie, j'ai l'impression que je pourrais encore courir un marathon tout de suite, j'ai l'impression d'avoir encore beaucoup à faire."

Lire aussi :

Encore beaucoup à faire semble être un euphémisme pour un pilote de 34 ans. Dans cette F1 moderne qui pratique allègrement le jeunisme et s'ouvre vers l'avenir avec par exemple Max Verstappen et Charles Leclerc, Hamilton semble en tout cas avoir trouvé un nouveau souffle, une nouvelle façon d'envisager ses accomplissements et de laisser sa marque. "J'aime vraiment l'idée d'un artiste qui crée un chef-d'œuvre, et au final ce que je fais est une forme d'art. L'idée dans mon esprit [est] que j'essaie de créer un chef-d'œuvre et qu'il n'est pas encore achevé."

"Comment y arriver, je ne sais pas encore, mais je sais qu'il va falloir travailler d'arrache-pied, qu'il va falloir beaucoup de dévouement, beaucoup de concentration, beaucoup d'aide de la part de beaucoup de personnes autour de moi, et beaucoup de collaboration et de travail de la part des gens. Je l'ai fait une fois, je l'ai désormais fait six fois, je sais que je peux faire plus et je sais que je peux faire mieux, donc je vais continuer mes efforts."

partages
commentaires
Sainz salue le recul de la F1 sur les couvertures chauffantes

Article précédent

Sainz salue le recul de la F1 sur les couvertures chauffantes

Article suivant

Diaporama - Les 33 Champions du monde de l'Histoire de la F1

Diaporama - Les 33 Champions du monde de l'Histoire de la F1
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021