Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
41 jours

Hamilton : Le tacle de Verstappen sur Rosberg à "mourir de rire"

partages
commentaires
Hamilton : Le tacle de Verstappen sur Rosberg à "mourir de rire"
Par :
8 sept. 2019 à 11:36

Lewis s'est dit "mort de rire" après avoir vu les commentaires de Max Verstappen disant que Nico Rosberg était "le nouveau Jacques Villeneuve" et pense que certains anciens pilotes sont critiques car ils sont désormais "hors sujet".

Nico Rosberg a quitté la F1 après avoir remporté la couronne mondiale 2016 et s'est depuis fait une spécialité de réaliser des vidéos et des podcasts d'opinion sur le sport et le monde de l'automobile de luxe. Dans une vidéo récente, l'Allemand avait critiqué le pilotage de Verstappen lors du Grand Prix de Spa-Francorchamps, ce qui avait amené Verstappen à répliquer en estimant que Rosberg était devenu "le nouveau Jacques Villeneuve", en référence à ses opinions incessantes et jugées à côté de la plaque par le Néerlandais.

Max, "un gars très marrant"

Hamilton, dont la relation avec Rosberg chez Mercedes a pris la tournure que l'on connaît, s'est fendu d'un post sur Instagram dans lequel il a écrit que la réponse de Verstappen l'avait fait "tressaillir de rire".

Lire aussi :

Interrogé samedi, après les qualifications, sur le sujet des anciens pilotes apportant leurs commentaires sur les pilotes actuels de la grille, Hamilton a expliqué : "Je n'en pense pas grand-chose, pour être honnête. J'ai trouvé [la remarque de Verstappen] vraiment drôle. Je pense que Max est globalement un gars très marrant et ça m'a fait mourir de rire quand j'ai vu ça ! C'est intéressant, car évidemment, nous savons comment c'est : tous les pilotes sont passés par là et savent ce que c'est que d'être critiqué par le public, et lorsqu'ils sont dans le sport, ils gémissent du fait d'être critiqués par l'extérieur. Puis ils partent à la retraite et deviennent ces critiques, c'est une dynamique intéressante."

Charles Leclerc, Ferrari SF90, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF90, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10 et Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10, alors que Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38 est envoyé dans les airs par Max Verstappen, Red Bull Racing RB15

"Malheureusement, les pilotes deviennent hors-sujet lorsqu'ils partent et qu'ils finissent par s'accrocher en utilisant la lumière des autres pour rester eux-mêmes dedans. Mais c'est comme ça dans le sport, je suppose."

Rosberg : Villeneuve critique très durement les pilotes

Interrogé sur le sujet par Sky Sports F1, pour qui il apporte aussi des opinions pendant certains Grands Prix, Rosberg a déclaré : "Villeneuve est dans les actualités du paddock absolument à chaque week-end, à critiquer les pilotes très durement et pas d'une manière élégante. Ce n'est pas nécessairement un compliment de la part de Verstappen à mon égard de dire que je suis le nouveau Villeneuve."

L'Allemand maintient son point de vue sur l'approximation de Verstappen au départ du GP de Belgique, qu'il avait qualifié d'agressif. "J'aurais ralenti et été un peu plus précautionneux et il y est allé à bloc, avec des couilles en acier [sic], et bien sûr tout droit vers le contact", s'est esclaffé Rosberg. "C'est pour ça que j'ai fait le commentaire. Il ne l'a pas trop apprécié."  

Verstappen assure ne pas avoir abordé le premier virage avec une agressivité particulière lorsqu'il est entré en contact avec Kimi Räikkönen. Par la suite, son contact avec le mur, dans Eau Rouge, est la conséquence des dégâts collectés dans le premier virage. Les caméras embarquées montrent que le Néerlandais a abordé d'Eau Rouge à vitesse réduite avant de terminer dans le mur de pneus. "La direction était pliée et j'ai piloté lentement pour essayer de regagner les stands", avait justifié Verstappen. "Mais en montant Eau Rouge, elle a cédé en raison de la compression. Mon volant a commencé à s'agiter et je ne pouvais rien y faire."

Article suivant
Avertissements : Räikkönen content que la FIA "se soit réveillée"

Article précédent

Avertissements : Räikkönen content que la FIA "se soit réveillée"

Article suivant

Toutes les évolutions techniques à Monza

Toutes les évolutions techniques à Monza
Charger les commentaires