Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

Button déplore le départ de la famille Williams

C'est l'écurie Williams qui a donné sa chance à Jenson Button en Formule 1, et le Champion du monde 2009 déplore le départ d'une famille emblématique de l'Histoire du sport automobile.

Button déplore le départ de la famille Williams

En 2000, un jeune Anglais de 20 ans débarquait en Formule 1 après seulement deux saisons en monoplace ; il s'agissait du prometteur Jenson Button, au sein de l'écurie Williams. Vingt ans plus tard, celle-ci a été rachetée par Dorilton Capital et a vu la famille éponyme – notamment son fondateur Frank Williams et sa directrice adjointe Claire Williams – se retirer du monde de la Formule 1. Une page se tournait pour la troisième équipe la plus victorieuse de l'Histoire du championnat du monde.

C'est avec nostalgie que Jenson Button a accueilli cette nouvelle. "Frank a donné à tant d'entre nous une opportunité en F1", rappelle le Britannique auprès du magazine Motor Sport. "J'ai vraiment apprécié de travailler avec lui. Il était très détendu avec moi, car j'étais extrêmement inexpérimenté."

Lire aussi :

En effet, au moment de ses débuts en Formule 1, Button n'avait couru que dans les championnats britanniques de Formule Ford (Champion) et de Formule 3 (troisième). Il a ainsi eu à découvrir 15 des 17 circuits de la saison 2000 de Formule 1, n'y faisant exception que Silverstone et Spa-Francorchamps. Dans l'ombre de son coéquipier Ralf Schumacher, Button n'a pas démérité, encaissant un 11-6 en qualifications et marquant 12 points face aux 24 unités engrangées par l'Allemand. Il jouissait dans son apprentissage du soutien inébranlable de Frank Williams.

Jenson Button

"Frank m'a dit : 'Je veux te voir progresser, je veux te voir faire des pas en avant", poursuit Button. "Par exemple, à Hockenheim, à l'entrée des stands, j'étais une demi-seconde plus lent que Ralf, et Frank m'a dit qu'il fallait que je repousse les limites. C'est ce que j'ai fait. Je suis sorti [en essais], j'ai cassé mon aileron avant et je suis rentré au stand à pied. C'était très embarrassant. Patrick [Head] me criait dessus : 'Jenson ! Comment as-tu pu faire ça à l'entrée des stands !' Mais Frank a dit : 'Non, Patrick, je lui ai dit d'attaquer. C'est arrivé, mais c'est ce qu'il fallait. C'est ça, l'apprentissage'."

Peut-être l'ambiance était-elle paradoxalement plus détendue car Williams savait déjà qu'il allait se séparer de Button à la fin de la saison, la décision ayant été prise dès juin de le remplacer par Juan Pablo Montoya en 2001. Le Britannique a néanmoins poursuivi sa carrière chez Benetton/Renault – "la seule écurie où je ne me suis jamais senti bienvenu", confie-t-il – puis chez BAR, où a eu lieu un certain imbroglio lorsque Button a signé un contrat avec Williams pour 2005, puis un pré-contrat pour 2006, tout en ayant un accord en vigueur avec la structure de Brackley. Cette dernière est parvenue à conserver ses services au terme de chacun des deux conflits, et il a remporté le titre mondial avec l'équipe rebaptisée Brawn GP en 2009.

"J'ai beaucoup de respect pour Frank, pour ce qu'il a accompli et pour la manière dont il m'a traité en 2000. Nous avons évidemment eu quelques frictions en 2005 avec toute l'histoire, 'je veux signer pour toi, non je ne veux pas signer pour toi, vous étiez une écurie d'usine mais vous n'en êtes certainement plus une'. Il demeure un très bon ami", affirme Button.

"C'est dommage de voir la famille quitter la F1. Je n'ai pas vraiment travaillé avec Claire, elle était très jeune quand j'étais chez Williams [23 ans… et donc plus âgée que Button, ndlr], mais je suis vraiment désolé pour Frank car la F1 est sa vie et je sais qu'il passe beaucoup de temps à l'usine. Je ne sais donc pas vraiment comment cela va l'affecter." Claire Williams a en tout cas affirmé toute sa confiance à Dorilton Capital dans la gestion de l'écurie.

partages
commentaires

Voir aussi :

Honda quitte la F1 sur fond de crise : bis repetita

Article précédent

Honda quitte la F1 sur fond de crise : bis repetita

Article suivant

Wolff compte sur Domenicali pour éviter les "trucs artificiels" en F1

Wolff compte sur Domenicali pour éviter les "trucs artificiels" en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021