Le moteur Honda d'Alonso a basculé sur le mauvais mode à Barcelone

Le moteur Honda du pilote espagnol s'est arrêté pendant le Grand Prix d'Espagne après s'être mis en mode limitation de carburant.

Le moteur Honda d'Alonso a basculé sur le mauvais mode à Barcelone
Fernando Alonso, McLaren MP4-31, contraint à l'abandon
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 s'arrête aux stands
Fernando Alonso, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren MP4-31

Fernando Alonso espérait se battre pour les points sur le circuit de Catalunya le week-end dernier, après s'être qualifié dixième, mais il a d'abord pris un mauvais départ qui l'a condamné à rester derrière son coéquipier Jenson Button. La course de l'Espagnol s'est ensuite achevée dès le 47e tour, alors qu'il était 12e, quand il a perdu toute la puissance moteur et a dû immobiliser sa McLaren en bord de piste. 

Après la course, Honda n'avait pas de certitude concernant l'origine de la défaillance. Mais des analyses effectuées depuis ont permis de constater que l'unité de puissance Honda est passée dans un mode de limitation du carburant, entraînant l'arrêt de la voiture. 

Cependant, aucune explication n'a encore été trouvée pour expliquer que le moteur soit passé sur ce mode, car aucune défaillance de capteur ou de pièce mécanique n'a été décelée sur l'unité de puissance. Il n'y a pas eu non plus d'alerte avant l'incident. 

L'une des possibilités qui a émergé serait qu'Alonso lui-même ait fait basculer le moteur sur ce mode, alors qu'il tentait de résoudre d'autres problèmes survenus en course avec des capteurs, mais cette version n'a pas encore été confirmée. 

On ignore également quelles manipulations a pu faire le double Champion du monde sur son volant avant et après l'incident, alors que les images de caméra embarquée montrent qu'il a utilisé plusieurs instrument de contrôle. 

En découvrant que le moteur était passé dans ce mode de limitation de carburant, Honda est au moins rassuré quant au fait qu'il n'y a aucun bris mécanique et que l'unité de puissance pourra être à nouveau utilisée lors du prochain Grand Prix à Monaco. Une analyse complète doit tout de même encore avoir lieu par précaution.

partages
commentaires
Chronique Massa - La bonne étoile de Verstappen
Article précédent

Chronique Massa - La bonne étoile de Verstappen

Article suivant

Technique - L'accident Rosberg/Hamilton a caché le potentiel de Mercedes

Technique - L'accident Rosberg/Hamilton a caché le potentiel de Mercedes
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021