Réactions
Formule 1 GP d'Espagne

Leclerc déçu après les qualifs : "C'est pas fou !"

Cinquième des qualifications du Grand Prix d'Espagne, Charles Leclerc n'a pas caché sa déception après une séance où Ferrari a clairement montré ses limites face aux trois autres prétendants à la pole.

Charles Leclerc, Ferrari SF-24, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15

Après le très difficile week-end du Canada, Ferrari était attendu au tournant à Barcelone pour le GP d'Espagne. Si l'on est loin de la double élimination de Charles Leclerc et Carlos Sainz en Q2 à Montréal, le résultat des qualifications de ce samedi n'en est pas moins décevant. Les deux SF-24 vont monopoliser la troisième ligne de la grille, Leclerc se positionnant au cinquième rang, mais le constat est clair : la Scuderia n'a pas été au niveau de la concurrence dans ce match toujours très serré.

Interrogé après la séance par Canal+, Leclerc n'a pas caché sa déception au vu du résultat, même s'il retient l'amélioration nette de sa monoplace entre les essais libres de ce vendredi et les qualifications : "Déçu, parce que... Enfin, je suis partagé : d'un côté, je suis plutôt fier du boulot qu'on a fait pendant la nuit de mon côté parce qu'hier c'était vraiment très, très difficile... Mais bon, très déçu de la performance aujourd'hui, parce qu'on est à plus de trois dixièmes de [Lando] Norris avec la McLaren, on est loin de [Max] Verstappen aussi, donc voilà, c'est pas fou."

Souvent on dit que Barcelone est assez représentatif pour le reste de la saison et, bon, ce n'est pas ce qu'on cherchait aujourd'hui.

"Surtout que souvent on dit que Barcelone est assez représentatif pour le reste de la saison et, bon, ce n'est pas ce qu'on cherchait aujourd'hui. Mais bon, maintenant il faut essayer de maximiser le week-end à partir de demain et essayer d'aller chercher des gros points quand même."

Des gros points qu'il s'attend à aller chercher face à Mercedes, le Monégasque jugeant la McLaren #4 et la Red Bull #1 un peu trop en avance : "J'ai 'retourné' la voiture aujourd'hui (sourire), donc je pense que le rythme de course d'hier n'est pas très représentatif parce que je serais dans une configuration complètement différente demain."

"J'aborde la course de demain confiant parce qu'on a fait les bons réglages et parce que je me sentais beaucoup mieux aujourd'hui. Après, aller chercher Norris et Verstappen, je pense que ça va être compliqué mais on a une course à jouer avec Mercedes."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Alpine ne s'attendait pas à être "aussi compétitif"
Article suivant Le programme du GP d'Espagne F1 2024

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France