Pourquoi Leclerc n'a pas dépassé Verstappen lors du dernier restart

Charles Leclerc est revenu sur le dernier restart du Grand Prix d'Émilie-Romagne, et notamment de sa décision de ne pas tenter de dépasser Max Verstappen alors que le Néerlandais était sorti de piste.

Pourquoi Leclerc n'a pas dépassé Verstappen lors du dernier restart

Au moment de reprendre la course après le drapeau rouge consécutif à l'accrochage entre Valtteri Bottas et George Russell, Max Verstappen menait le peloton pour un départ lancé décidé par la direction de course. Or, dans les derniers virages avant la relance, le Néerlandais a perdu le contrôle de sa Red Bull et est sorti de piste en passant sur les vibreurs.

Derrière lui, le second Charles Leclerc a alors fait le choix de ralentir fortement, laissant Verstappen se rétablir et reprendre sa position plutôt que de tenter le dépassement. Quand Motorsport.com l'a interrogé sur le sujet après l'épreuve, lui demandant s'il avait envisagé de prendre l'avantage ou simplement choisi de lever le pied, le Monégasque a répondu : "J'ai fait les deux."

Lire aussi :

Puis il a expliqué plus en détails : "J'ai envisagé de le faire, à un moment, mais dans le même temps j'ai ralenti. Je crois qu'en y repensant, c'était le bon choix parce que je pense qu'il avait encore une roue sur la piste. Et donc, j'ai levé le pied et [aussi] parce qu'il n'était pas complètement parti en tête-à-queue, comme nous l'avons vu. Donc j'y ai pensé mais il était trop tard et il était déjà revenu devant."

A priori, les tours précédant les départs lancés étant considérés comme des tours de formation, si Leclerc était passé, Verstappen aurait eu la possibilité d'essayer de retrouver sa position à condition que cela se produise avant la première ligne de Safety Car. Le pilote Ferrari n'aurait en tout cas probablement pas été pénalisé s'il avait choisi de passer le Néerlandais au moment de sa sortie.

"Charles aurait pu passer"

Et d'ailleurs, c'est le point de vue de Lando Norris, troisième au moment des faits. Le Britannique estime que Leclerc n'aurait pas dû ralentir. "J'avais une belle vision, c'était assez amusant. Je pense que Charles aurait pu passer, à mon avis. À ce moment-là, Max avait perdu le contrôle et allait sur la gauche, et Charles ne pouvait tout simplement pas freiner, ralentir et s'arrêter, à un moment il devait passer Max parce que [ce dernier] faisait face à la barrière pendant une grande partie du virage."

"Je ne sais pas, il faut peut-être demander aux gars aux manettes les règles exactes. Mais sortir de la piste, puis avoir les quatre roues dehors et l'exemple d'hier... [quand Norris a vu son tour de Q3 annulé après avoir mis brièvement les quatre roues hors piste, ndlr]. Dans le même temps, Max allait très lentement donc Leclerc pouvait le passer à ce moment-là. Je ne suis pas sûr. Si j'avais été deuxième, je pense que j'y serais allé, car il y avait alors une chance de victoire. C'est donc un risque [qui] vaut la peine [d'être pris]."

Avec Alex Kalinauckas, Jonathan Noble et Christian Nimmervoll

partages
commentaires
Bottas : Russell a "une sacrée théorie" sur la défense d'Imola
Article précédent

Bottas : Russell a "une sacrée théorie" sur la défense d'Imola

Article suivant

Ocon regrette d'être parti en pneus pluie à Imola

Ocon regrette d'être parti en pneus pluie à Imola
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021