Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Leclerc : "Nous ne sommes pas assez compétitifs"

En Autriche, Charles Leclerc a vécu une nouvelle fois un week-end très difficile depuis sa victoire à Monaco. Le pilote Ferrari termine à la porte du top 10, pointant un manque de compétitivité.

Charles Leclerc, Ferrari SF-24, Esteban Ocon, Alpine A524
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Lando Norris, McLaren MCL38, George Russell, Mercedes F1 W15, Carlos Sainz, Ferrari SF-24, le reste du peloton parti au départ.
Patrick Friesacher conduit une Red Bull RB8 Renault de 2012 dans une parade des légendes, devant Gerhard Berger, ex-Michael Schumacher Ferrari F2002 de 2002 et David Coulthard, Red Bull RB1 de 2005.
Yuki Tsunoda, Visa Cash App RB F1 Team, signe des autographes pour les fans
Emerson Fittipaldi, champion du monde de Formule 1 en 1972 et 1974, conduit une Lotus 72 Ford Cosworth DFV de 1972 lors d'une parade des légendes.
Max Verstappen, Red Bull Racing, lors de la parade des pilotes
Gerhard Berger conduit la Ferrari F2002 de Michael Schumacher de 2002 lors d'une parade des légendes.
Fernando Alonso, Aston Martin F1 Team
David Coulthard conduit la Red Bull RB1 de 2005 lors d'une parade des légendes.
Flavio Briatore, conseiller exécutif, Alpine F1, avec Christian Horner, directeur d'équipe, Red Bull Racing
L'équipe McLaren sur la grille avec la voiture de Lando Norris, McLaren MCL38
Valtteri Bottas, Stake F1 Team Kick Sauber, sur la grille de départ
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Lando Norris, McLaren MCL38, George Russell, Mercedes F1 W15, Carlos Sainz, Ferrari SF-24, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, le reste du peloton lors du premier tour.
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Lando Norris, McLaren MCL38, George Russell, Mercedes F1 W15
Logan Sargeant, Williams FW46, fait un arrêt au stand
Nico Hulkenberg, Haas VF-24, Kevin Magnussen, Haas VF-24, Pierre Gasly, Alpine A524, Daniel Ricciardo, RB F1 Team VCARB 01
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Sergio Perez, Red Bull Racing RB20, Oscar Piastri, McLaren MCL38
Carlos Sainz, Ferrari SF-24, fait un arrêt au stand
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24, Alex Albon, Williams FW46, Lance Stroll, Aston Martin AMR24
Esteban Ocon, Alpine A524, Kevin Magnussen, Haas VF-24
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Lando Norris, McLaren MCL38
Nico Hulkenberg, Haas VF-24, Esteban Ocon, Alpine A524, Kevin Magnussen, Haas VF-24
George Russell, Mercedes F1 W15
Alex Albon, Williams FW46, Yuki Tsunoda, RB F1 Team VCARB 01
Nico Hulkenberg, Haas VF-24, Kevin Magnussen, Haas VF-24, Pierre Gasly, Alpine A524, Daniel Ricciardo, RB F1 Team VCARB 01
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Lando Norris, McLaren MCL38, George Russell, Mercedes F1 W15, Carlos Sainz, Ferrari SF-24, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, le reste du peloton lors du premier tour.
George Russell, Mercedes F1 W15, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Carlos Sainz, Ferrari SF-24
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Lando Norris, McLaren MCL38, entrent en contact alors qu'ils se battent pour la tête de la course.
Lando Norris, McLaren MCL38, Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Lando Norris, McLaren MCL38, se battent pour la tête.
Oscar Piastri, McLaren F1 Team, 2ème position, George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, le délégué du trophée Mercedes et Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, 3ème position, sur le podium.
George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, pulvérise le champagne de la victoire
George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, avec son trophée de vainqueur
George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, fête son arrivée au Parc Ferme
George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, fête son arrivée au Parc Ferme
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, devance Lando Norris, McLaren MCL38, après que les deux pilotes soient entrés en contact. Verstappen roule avec une roue endommagée et une crevaison.
Max Verstappen, Red Bull Racing
Oscar Piastri, McLaren F1 Team, 2ème position, George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, le délégué du trophée Mercedes et Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, 3ème position, sur le podium.
George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, Toto Wolff, Team Principal and CEO, Mercedes-AMG F1 Team, célèbrent au Parc Ferme
L'équipe Mercedes au Parc Ferme pour la cérémonie du podium
George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, fête son arrivée au Parc Ferme
Oscar Piastri, McLaren MCL38, 2ème position, arrive au Parc Ferme
L'équipe Mercedes monte sur le muret des stands pour encourager George Russell, Mercedes F1 W15, 1ère position, à franchir la ligne d'arrivée.
L'équipe Mercedes se réjouit de la cérémonie du podium
Oscar Piastri, McLaren F1 Team, 2ème position, fête au Parc Ferme
Oscar Piastri, McLaren F1 Team, 2ème position, célèbre avec un coéquipier au Parc Ferme
George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, pulvérise le champagne de la victoire
Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, 3ème position, George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, discussion au Parc Ferme
Les fans envahissent le circuit après la course
Oscar Piastri, McLaren F1 Team, 2ème position, George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, 3ème position, sur le podium
Lando Norris, McLaren MCL38, fait un arrêt au stand
Lando Norris, McLaren MCL38, abandonne dans la voie des stands après un contact avec Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, alors qu'il se battait pour la tête.
L'équipe Mercedes monte sur le muret des stands pour encourager George Russell, Mercedes F1 W15, 1ère position, à franchir la ligne d'arrivée.
George Russell, Mercedes F1 W15, 1ère position, passe devant son équipe en liesse sur le muret des stands après avoir pris le drapeau à damier.
Oscar Piastri, McLaren F1 Team, 2ème position, George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, 3ème position, spray Champagne sur le podium
Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Alex Albon, Williams FW46
Le pneu endommagé est retiré de la voiture de Lando Norris, McLaren MCL38
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, se bat avec Lando Norris, McLaren MCL38
Yuki Tsunoda, RB F1 Team VCARB 01, aux prises avec Alex Albon, Williams FW46
Esteban Ocon, Alpine A524, se bat avec Pierre Gasly, Alpine A524
Max Verstappen, Red Bull Racing, au Parc Ferme
Les fans envahissent le circuit après la course
Pascal Siakam, joueur NBA des Indiana Pacers, Hans Zimmer, compositeur et producteur de musique, accueillent George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, sur le podium.
Toto Wolff, Team Principal et CEO, Mercedes-AMG F1 Team, George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, l'équipe Mercedes célèbre la victoire après la course.
Lando Norris, McLaren F1 Team, Oscar Piastri, McLaren F1 Team, 2ème position, Andrea Stella, Team Principal, McLaren F1 Team, l'équipe McLaren célèbre après la course.
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Lando Norris, McLaren MCL38, George Russell, Mercedes F1 W15, Carlos Sainz, Ferrari SF-24, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, le reste du peloton au départ.
Nico Hulkenberg, Haas VF-24, Esteban Ocon, Alpine A524, Kevin Magnussen, Haas VF-24
Logan Sargeant, Williams FW46, dans les stands
Oscar Piastri, McLaren F1 Team, 2ème position, George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, 3ème position, lors de la conférence de presse d'après course.
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, se joint à son équipe pour célébrer la victoire
Toto Wolff, Team Principal et CEO, Mercedes-AMG F1 Team, George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, les invités et l'équipe Mercedes célèbrent la victoire après la course.
71

Après un abandon au Canada puis une petite cinquième place en Espagne, Charles Leclerc est en grande difficulté depuis sa victoire à domicile à Monaco. Ce week-end, sa mauvaise forme se poursuit. Cela a tout d'abord commencé lors des qualifications sprint avec une dixième place, transformée en septième position à l'arrivée de la course sprint.

Cela a continué lors des qualifications avec seulement une sixième place sur la grille de départ, puis ça s'est aggravé en course. Le pilote monégasque a vu son aileron avant endommagé suite à un contact avec Oscar Piastri dans le premier virage. Il a dû s'arrêter dès la fin du premier tour pour le remplacer, chaussant dans le même temps les pneus durs.

"Je suis très heureux que la course soit terminée", avoue Charles Leclerc. "Tout d'abord, nous avons perdu beaucoup avec le changement d'aileron avant au début, puis nous avons fait tout un relais derrière Lando [Norris] où je ne pouvais pas dépasser parce que sinon j'aurais eu des drapeaux bleus et j'aurais dû le laisser passer à nouveau."

"Tout cela a rendu les choses très difficiles lorsque nous devions prendre du rythme. Lorsque nous devions utiliser le rythme pour revenir, nous étions coincés derrière Lando. Premièrement, nous ne sommes pas assez compétitifs. Et deuxièmement, notre course a été fortement compromise après le premier virage."

 

"J'ai essayé de ralentir, mais je pense que... J'ai l'impression que Checo [Pérez] a été un peu optimiste sur ce coup-là, ça ne se termine jamais bien dans le premier virage ici si vous essayez de passer à trois. Déjà que deux c'est assez délicat, alors trois c'est compliqué. Oscar [Piastri] ne savait pas, Checo était à l'intérieur de moi et je me suis retrouvé comme en sandwich, spectateur. Lorsque vous freinez, Checo freine encore plus tard et une fois que vous êtes là, vous êtes là. J'ai donc essayé de gérer la situation du mieux possible, mais c'était impossible."

Par la suite, le pilote Ferrari s'arrêtera à nouveau à trois reprises, avant de passer la ligne d'arriver à la 11e place, intercalé entre les deux Alpine d'Esteban Ocon et Pierre Gasly. De plus, comme l'avait expliqué Carlos Sainz plus tôt dans le week-end, les améliorations apportées par Ferrari lors de la manche précédente à Barcelone ont amélioré certains aspects de la monoplace mais d'autres ont été fragilisés.

Charles Leclerc est venu confirmer les propos de son coéquipier, expliquant que le nouveau package avait eu des effets positifs sur les problèmes qu'il visait mais que de nouveaux étaient apparus, laissant l'écurie italienne dans l'incompréhension mais, surtout, derrière ses trois rivaux que sont Red Bull, McLaren et Mercedes.

"C'est le cas, mais cela s'accompagne d'autres limitations que nous devons prendre en compte maintenant, car nous avons eu quelques difficultés depuis. Nous avons configuré la voiture de manière complètement opposée aujourd'hui [par rapport à Barcelone], donc je pense qu'il y a beaucoup de choses à apprendre des deux configurations. Je ne me sentais pas très bien de mon côté, mais nous allons nous pencher sur la question, comparer et, je l'espère, en tirer des enseignements et nous améliorer."

"Si l'on regarde les trois derniers week-ends, nous avons eu des difficultés, donc nous n'avons pas encore la solution magique. Il y a très peu de coïncidences en Formule 1, surtout lorsqu'il s'agit de deux week-ends consécutifs. Nous devons donc nous pencher sur la question et l'analyser. Mais les chiffres, nous les voyons, ce qui signifie que nous avons fait un pas en avant. Cependant, il y a d'autres limitations que nous devons examiner pour essayer de nous en débarrasser."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Stella : Verstappen n'a pas été puni assez sévèrement pour changer en 2021
Article suivant Red Bull déplore de n'avoir pas averti Verstappen de l'enquête sur Norris

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France