Magnussen : Le désastre de Silverstone a soudé Haas

Mis en lumière par la deuxième saison de la série Drive to Survive sur Netflix, l'accrochage des pilotes Haas au Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 semble ne pas avoir eu que des conséquences négatives, malgré la colère noire du directeur d'équipe Günther Steiner.

Magnussen : Le désastre de Silverstone a soudé Haas

À Silverstone, Romain Grosjean et Kevin Magnussen étaient 14e et 16e sur la grille de départ et ont connu une légère touchette alors qu'ils étaient côte à côte au premier tour, touchette cependant suffisante pour causer une crevaison sur chacune des deux Haas et les contraindre à l'abandon en début de course. C'était le quatrième zéro point consécutif de l'écurie américaine.

Lire aussi :

Günther Steiner a passé un savon à ses pilotes suite à cette déconvenue, et si les caméras de Netflix n'étaient pas présentes, ses micros ont enregistré la conversation. "J'en ai ras-le-cul de vous deux", s'est énervé Steiner. "Vous avez déçu toute l'équipe et moi, alors que je vous ai protégés tout le temps, et je ne veux pas savoir qui a raison et qui a tort. Je ne veux pas entendre 'il s'est décalé, il n'aurait pas dû' et toutes ces conneries."

"Tous les ans, Gene [Haas, fondateur et propriétaire de l'écurie] dépense cent millions de son putain d'argent. Voilà qu'il veut tout plaquer et laisser tomber tout le monde parce que vous êtes deux gros abrutis. Je n'ai rien de plus à vous dire. Si ça ne vous plaît pas, je n'ai pas besoin de vous ici. Merci de ne pas revenir."

Guenther Steiner, directeur, Haas F1

Magnussen, certainement agacé d'être mis en tort alors qu'il pouvait difficilement laisser davantage de place à son coéquipier, est parti en claquant la porte. "Kevin vient de défoncer la porte, ce n'est pas acceptable !" s'est exclamé Ayao Komatsu, ingénieur de course en chef.

Lire aussi :

Fulminant, Steiner est allé dire ses quatre vérités à Jesper Carlsen, préparateur physique et mental de Magnussen. "Il n'a pas le droit de me faire ça ! Il ne me défonce pas ma porte, va lui dire ! S'il ne veut pas revenir, qu'il me le dise maintenant. Il a défoncé la porte de mon bureau !" Pris de court, Carlsen a répondu : "Où est-il ?" Steiner ne s'est pas calmé : "Je ne sais pas où il est, mais il peut se barrer. Je le lui ai dit – à tous les deux ! Bordel de merde. On a deux abrutis qui pilotent pour nous. Ce n'est pas acceptable. On va faire des changements. Si ça ne tenait qu'à moi, là, je les virerais tous les deux."

Kevin Magnussen, Haas F1 Team et Romain Grosjean, Haas F1 Team

Cependant, interrogé sur cet incident sept mois plus tard, Magnussen en tire un bilan positif. "C'est une histoire passionnante et il y a eu un très, très gros épisode quand c'est arrivé", commente le Danois. "Mais vous savez, nous étions dans une période très difficile à tous les niveaux, le déroulement de la saison nous déprimait vraiment."

"En coulisses, c'était le bordel avec les sponsors [l'accord avec Rich Energy, sponsor titre, s'est ensuite achevé prématurément, ndlr], etc. Tout cela a culminé ce week-end-là et nous en avons tous pâti. Mais cela nous a certainement rendus plus forts. Et cela nous a rapprochés ; vous seriez surpris de voir comment ça se passe entre nous tous dans la vraie vie."

Le pilote Haas conclut avec malice, au sujet du staff de Netflix : "Ils savent bien se cacher. Et glaner des choses auxquelles on ne s'attend pas !"

partages
commentaires
Boullier : Le Paul Ricard est "en avance" en termes de durabilité
Article précédent

Boullier : Le Paul Ricard est "en avance" en termes de durabilité

Article suivant

Verstappen : Sur Netflix, "ce n'était pas le vrai moi"

Verstappen : Sur Netflix, "ce n'était pas le vrai moi"
Charger les commentaires
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021