Verstappen : Sur Netflix, "ce n'était pas le vrai moi"

Max Verstappen est manifestement très mécontent de l'image qu'a donnée de lui la série Drive to Survive sur Netflix.

Verstappen : Sur Netflix, "ce n'était pas le vrai moi"

La deuxième saison de Drive to Survive, consacrée à l'année 2019 en Formule 1, a été mise en ligne le 28 février, et Max Verstappen y apparaît peu ; cette fois, les projecteurs sont surtout braqués sur la descente aux enfers de son coéquipier Pierre Gasly et l'ascension d'Alexander Albon, qui s'est finalement emparé du second baquet Red Bull à la trêve estivale.

Drive to survive :

En revanche, Verstappen était un protagoniste majeur de la première saison, où avaient notamment été mis en avant sa rivalité avec son partenaire d'alors, Daniel Ricciardo, et son accrochage avec Esteban Ocon au Brésil. Paraissait-il alors plus intimidant, voire arrogant, qu'il ne l'est réellement ?

"Le problème, c'est qu'ils vous positionnent toujours de la manière qu'ils veulent", déplore Verstappen dans le podcast ABtalks de l'entrepreneur Anas Bukhash, publié le 18 février dernier, où le Néerlandais n'évoque toutefois pas la saison 2 de Drive to Survive. "Quoi que vous disiez, ils essaient de vous donner l'air téméraire, ou de vous faire convenir au scénario de la série. Je n'ai jamais aimé ça. Je préfère avoir une interview en tête-à-tête avec la personne qui souhaite me connaître."

Max Verstappen, Red Bull Racing

"Cette série, c'est une histoire de passion, et il faut qu'elle soit passionnante, donc ils vous positionnent selon ce qui convient à l'épisode, quoi que ce soit. Pour moi, ça ne va pas vraiment. On est interviewé, mais ils utilisent les mots que l'on prononce dans des circonstances différentes, donc ça ne va jamais vraiment. Mais c'est une série. Je ne pense pas que c'était le vrai moi."

Lire aussi :

Dans ce cas, comment se décrirait le vrai Verstappen ? "Je suis juste facile à vivre, et très déterminé à gagner", détaille le pilote Red Bull. "Je donne tout pour ça car c'est ma vie, c'est ma passion. Parfois, cela peut paraître arrogant, mais je suis là pour gagner. C'est ce que j'aime faire. Je ne pense pas montrer beaucoup d'émotions non plus, j'aime simplement être moi-même. Je parle quand j'ai besoin de parler, et si je n'ai rien à dire, je ne dis rien. Tout le monde est différent, tout le monde fonctionne différemment. Mais c'est ce qui semble fonctionner le mieux pour moi."

partages
commentaires
Magnussen : Le désastre de Silverstone a soudé Haas

Article précédent

Magnussen : Le désastre de Silverstone a soudé Haas

Article suivant

Pourquoi la FIA a pu conclure un accord secret avec Ferrari

Pourquoi la FIA a pu conclure un accord secret avec Ferrari
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021