Massa : Williams avait fait les mauvais choix aéro à Bakou en 2016

partages
commentaires
Massa : Williams avait fait les mauvais choix aéro à Bakou en 2016
Par : Fabien Gaillard
23 juin 2017 à 17:25

Au terme d'une journée studieuse, Felipe Massa était plutôt satisfait de son roulage, saluant les changements faits par Williams après une édition 2016 difficile et le bon travail de son équipier Lance Stroll.

Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams, signe des autographes pour les fans avec Lance Stroll, Williams
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW40, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, dans des directions opposées
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, Felipe Massa, Williams FW40 et Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, sortent de la voie des stands
Felipe Massa, Williams FW40
Les mécaniciens placent la voiture de Lance Stroll, Williams FW40 dans son garage à côté de Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams

Le Brésilien a terminé 11e de la seconde séance d'essais libres du Grand Prix d'Azerbaïdjan, la faute notamment au trafic qui l'a empêché de signer un meilleur temps. Malgré tout, il est sorti de sa journée plutôt heureux du travail accompli.

"Pour être honnête, je suis heureux du peu d'erreurs que j’ai commises. Il y en a eu une seule en fait, la voiture a tiré tout droit. J’ai un peu tiré tout droit, donc ce n’était pas une véritable erreur. Je suis content de la journée, honnêtement."

"Ma position à la fin n’était pas celle attendue, parce que j’ai eu beaucoup de trafic avec les pneus neufs, et je n’ai pas vraiment pu assembler un tour, en raison du trafic et ensuite des drapeaux jaunes, quand j’étais en piste avec les nouvelles gommes. Malheureusement, ça n’a pas aidé [...], mais j’étais assez heureux du long relais, constant, donc au final, nous sommes dans la lutte."

Une des images amusantes des EL2, marqués par de nombreux tout droit et sorties dans les échappatoires du tracé de Bakou, fut quand la Ferrari de Sebastian Vettel s'est enfoncée dans la zone de dégagement du virage 8, suivie quelques mètres derrière par la Williams de Massa, qui devait évidemment actionner la marche arrière pour pouvoir sortir et libérer le passage à l'Allemand.

"Il a tiré tout droit, j’ai bloqué les roues, je pensais que je pouvais faire un petit tout droit au lieu de tourner le volant, peut-être que j'allais percuter le rail de sécurité à cet endroit. Le problème, c'est que j’ai mis beaucoup de temps à trouver la marche arrière, elle ne s’enclenchait pas. J’ai appuyé 15 fois sur le bouton !"

Il salue par ailleurs le travail de son équipier, Lance Stroll, qui a terminé les EL2 à la sixième place, à sept dixièmes de Max Verstappen : "Je pense que c’était très bien pour lui, il a réalisé un bon temps au tour. Cela montre qu’il prend confiance, cela montre qu’une bonne course au Canada l'aide pour sa confiance. Il ne connaît pas la piste, c’est sa première fois ici, donc c’est assurément son meilleur vendredi de toute la saison."

Enfin, quand la question lui est posée, il souligne que Williams n'a pas été aussi radical dans son approche en termes d'appui que la saison passée, préférant, sous l'impulsion de Paddy Lowe, son directeur technique, mettre un peu plus de charge aéro sur la FW40 : "Oui, l’année dernière, avec notre choix d’un faible appui sur notre voiture, ce n’était pas vraiment correct. Cette année, je crois que nous sommes dans la bonne fenêtre, donc ça devrait être mieux."

Article suivant
Mercedes en retrait mais "dans la bonne direction"

Article précédent

Mercedes en retrait mais "dans la bonne direction"

Article suivant

GP d'Azerbaïdjan - Les 25 meilleures photos de vendredi

GP d'Azerbaïdjan - Les 25 meilleures photos de vendredi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Lieu Baku City Circuit
Pilotes Felipe Massa Boutique
Équipes Williams
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions