Mazepin contraint de reprendre le châssis qu'il abhorrait

Ayant endommagé son châssis en essais libres à Losail, Nikita Mazepin va devoir revenir à l'exemplaire précédent, et ce n'est pas pour lui plaire.

Mazepin contraint de reprendre le châssis qu'il abhorrait

Ce week-end du Grand Prix du Qatar commence bien mal pour Nikita Mazepin. Le pilote Haas n'a pu effectuer que 16 tours lors de la première séance d'essais libres, avec un meilleur chrono à huit dixièmes de son coéquipier Mick Schumacher, avant de se faire surprendre par les vibreurs agressifs du Circuit international de Losail.

Sur ces vibreurs, Mazepin a tout bonnement endommagé le châssis de sa Haas VF-21. Le Russe se plaint de ce dispositif visant à faire respecter les limites de la piste, et il n'est d'ailleurs pas le seul. "J'ai senti quelque chose passer très près en dessous de ma voiture", relate Mazepin. "C'est frustrant, car je n'ai pas quitté la piste, j'étais à l'intérieur des limites au moment où ça s'est produit. Je pense que ces vibreurs ne sont pas très cléments avec toutes les voitures, celui-là en particulier a heurté la mienne avec un mauvais angle, et il va falloir faire très attention lors des séances à venir, notamment en course."

"Il faut juste que nous soyons très conservateurs, et je crois que la première séance que nous ferons demain, nous commencerons en restant entre les lignes blanches. Nous ferons attention au début, car c'est la priorité, avant de commencer à attaquer progressivement à partir de là."

Et lorsqu'il lui est demandé s'il passe à un nouveau châssis, Mazepin répond : "Pas nouveau, malheureusement. Ancien. Toujours cette vieille histoire." En effet, le pilote Haas ne manquait pas de se plaindre du châssis qu'il utilisait jusqu'à la trêve estivale, déplorant un poids supérieur à la voiture de son partenaire, même si le directeur d'équipe Günther Steiner avait nuancé ses propos.

"'Très [lourde]', c'est un mot très relatif", avait tempéré Steiner au Red Bull Ring. "Il y a une petite différence de poids selon la répartition, car parfois on ne peut pas répartir le poids [comme il faut] sans ajouter un peu de lest supplémentaire. Ce n'est jamais bon d'être lourd, mais ce n'est pas comme s'il y avait vingt kilos de plus ou même dix kilos. Ce n'est rien de tel."

Lire aussi :

partages
commentaires
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient
Article précédent

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

Article suivant

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021