Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
45 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
52 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
66 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
80 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
94 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
101 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
115 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
129 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
136 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
150 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
157 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
171 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
185 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
213 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
220 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
234 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
241 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
255 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
269 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
276 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
290 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
304 jours

McLaren explique la stratégie qui a coûté les points à Norris

partages
commentaires
McLaren explique la stratégie qui a coûté les points à Norris
Par :
16 juil. 2019 à 09:38

Une mauvaise décision stratégique a privé Lando Norris de ses chances de points au Grand Prix de Grande-Bretagne : McLaren a jugé trop risqué de le faire rentrer au stand dès la neutralisation de la course par le Safety Car.

Lando Norris était parti pour briller à Silverstone, mais McLaren a décidé de ne pas le faire rentrer au stand sous le régime de la voiture de sécurité, car il était déjà passé en mediums quelques tours plus tôt. L'écurie espérait que chausser des pneus neufs en fin de course porterait ses fruits au moment où ceux qui s'étaient arrêtés sous Safety Car allaient être en difficulté avec leurs gommes usées, mais il n'en a pas été ainsi.

Lire aussi :

En fin de compte, le dernier arrêt de Norris l'a fait chuter de la huitième à la 14e place, et il n'est remonté qu'au 11e rang par la suite. Le directeur d'équipe Andreas Seidl reconnaît avec honnêteté que l'écurie s'est trompée de stratégie, mais elle avait néanmoins de bonnes raisons de sélectionner sa tactique.

"Pour Lando, avec toutes les données que nous avions sur les pneus qui venaient d'être utilisés, nous pensions qu'il était risqué d'aller jusqu'au bout de la course", explique Seidl. "Nous voulions tenter de mettre des durs neufs vers la fin de la course puis essayer de rattraper les autres. Mais on dirait qu'il nous aurait fallu cinq tours de plus."

Quant à Norris, bien qu'il ait clairement pâti de cette stratégie, il ne souhaite pas critiquer son équipe pour autant. "Nous avons pris la mauvaise décision sous Safety Car et ne sommes pas rentrés au stand quand nous aurions dû le faire. Ce n'était pas un pari, nous espérions simplement que quelques pilotes de plus seraient en difficulté à la fin, mais ça n'a pas été le cas."

"Avec le recul, la stratégie était mauvaise, mais ce n'était pas quelque chose que nous aurions pu savoir quand nous avons pris la décision. Je soutiens donc toujours l'équipe, elle n'a rien fait de mal ; nous n'avons simplement pas fait le bon choix, en fin de compte", conclut le jeune Anglais.

Article suivant
Wolff : "La course à la dure est autorisée"... et bonne pour la F1

Article précédent

Wolff : "La course à la dure est autorisée"... et bonne pour la F1

Article suivant

Stroll frustré d'avoir fait deux arrêts au lieu d'un

Stroll frustré d'avoir fait deux arrêts au lieu d'un
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Jonathan Noble