McLaren explique la stratégie qui a coûté les points à Norris

Une mauvaise décision stratégique a privé Lando Norris de ses chances de points au Grand Prix de Grande-Bretagne : McLaren a jugé trop risqué de le faire rentrer au stand dès la neutralisation de la course par le Safety Car.

McLaren explique la stratégie qui a coûté les points à Norris

Lando Norris était parti pour briller à Silverstone, mais McLaren a décidé de ne pas le faire rentrer au stand sous le régime de la voiture de sécurité, car il était déjà passé en mediums quelques tours plus tôt. L'écurie espérait que chausser des pneus neufs en fin de course porterait ses fruits au moment où ceux qui s'étaient arrêtés sous Safety Car allaient être en difficulté avec leurs gommes usées, mais il n'en a pas été ainsi.

Lire aussi :

En fin de compte, le dernier arrêt de Norris l'a fait chuter de la huitième à la 14e place, et il n'est remonté qu'au 11e rang par la suite. Le directeur d'équipe Andreas Seidl reconnaît avec honnêteté que l'écurie s'est trompée de stratégie, mais elle avait néanmoins de bonnes raisons de sélectionner sa tactique.

"Pour Lando, avec toutes les données que nous avions sur les pneus qui venaient d'être utilisés, nous pensions qu'il était risqué d'aller jusqu'au bout de la course", explique Seidl. "Nous voulions tenter de mettre des durs neufs vers la fin de la course puis essayer de rattraper les autres. Mais on dirait qu'il nous aurait fallu cinq tours de plus."

Quant à Norris, bien qu'il ait clairement pâti de cette stratégie, il ne souhaite pas critiquer son équipe pour autant. "Nous avons pris la mauvaise décision sous Safety Car et ne sommes pas rentrés au stand quand nous aurions dû le faire. Ce n'était pas un pari, nous espérions simplement que quelques pilotes de plus seraient en difficulté à la fin, mais ça n'a pas été le cas."

"Avec le recul, la stratégie était mauvaise, mais ce n'était pas quelque chose que nous aurions pu savoir quand nous avons pris la décision. Je soutiens donc toujours l'équipe, elle n'a rien fait de mal ; nous n'avons simplement pas fait le bon choix, en fin de compte", conclut le jeune Anglais.

partages
commentaires
Wolff : "La course à la dure est autorisée"... et bonne pour la F1

Article précédent

Wolff : "La course à la dure est autorisée"... et bonne pour la F1

Article suivant

Stroll frustré d'avoir fait deux arrêts au lieu d'un

Stroll frustré d'avoir fait deux arrêts au lieu d'un
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021