Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

McLaren salue le feedback, la rapidité et le talent de Sainz

partages
commentaires
McLaren salue le feedback, la rapidité et le talent de Sainz
Par :
20 août 2019 à 15:00

À la trêve estivale, l'écurie McLaren est absolument ravie de son duo de pilotes, en particulier de son fer de lance Carlos Sainz.

La légendaire écurie britannique avait abordé la saison 2019 dans l'inconnu avec un tout nouveau line-up et, pour la première fois depuis plusieurs décennies, aucun pilote qui soit déjà monté sur le podium en Formule 1.

Lire aussi :

Carlos Sainz et Lando Norris satisfont néanmoins toutes les attentes, en particulier l'Espagnol, qui fait preuve d'une constance à toute épreuve : il s'est classé dans le top 8 lors de huit de neuf derniers Grands Prix en date, ce qui lui a permis d'engranger 58 unités depuis le début de la saison. Il semble d'ailleurs que sa pointe de vitesse ne soit pas sa seule qualité, à en croire le directeur d'équipe Andreas Seidl.

"Les capacités techniques de Carlos ont été impressionnantes dès le début", déclare Seidl, alors que Sainz a rejoint McLaren pour sa cinquième campagne en Formule 1 après avoir couru chez Toro Rosso et Renault. "Son feedback est très clair et il apporte d'excellentes indications en matière de développement. Associez ça à sa rapidité en qualifications, à son talent en course et à sa positivité, et vous avez un pilote qui est un grand atout pour l'équipe. Je dois ajouter qu'il a par ailleurs fait du très bon travail cet hiver en travaillant sur la corrélation entre le simulateur et la piste."

Norris gère la pression

Lando Norris, McLaren MCL34

Norris, quant à lui, a notablement contribué aux 82 points marqués par McLaren au championnat des constructeurs avec les 24 unités qu'il a inscrites, soit davantage que les trois autres rookies de la grille réunis (Alexander Albon, Antonio Giovinazzi et George Russell).

"Ce n'est peut-être que sa première saison, mais Lando n'a jamais eu de problème à gérer la pression des week-ends de course, dès son premier Grand Prix. J'ai été incroyablement impressionné par sa Q3 lors de ses premières qualifications à Melbourne", commente Seidl, qui n'a toutefois rejoint McLaren que le 1er mai, "et il a montré que ce n'était pas l'exception qui confirme la règle."

Lire aussi :

"Il a par ailleurs adopté la bonne approche, par exemple, lorsqu'il a pris ses premiers départs en milieu de grille : il s'est assuré de se tenir à l'écart des problèmes, surtout le premier tour. Il a depuis lors construit la confiance dont il fait désormais preuve avec d'excellents départs et premiers tours, suivis par de très bonnes courses. C'est simplement impressionnant de voir ce que réussissent ces jeunes hommes avec une grande maturité." Plus compétitif que Sainz en qualifications, Norris a néanmoins souffert de ses quatre abandons en course – trois dont il n'était aucunement responsable et un accrochage litigieux avec Lance Stroll à Barcelone.

Article suivant
Honda : Le podium de Kvyat, une "récompense" pour Toro Rosso

Article précédent

Honda : Le podium de Kvyat, une "récompense" pour Toro Rosso

Article suivant

Rétro F1 - Dernier casque ouvert et premier intégral

Rétro F1 - Dernier casque ouvert et premier intégral
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique , Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel