Ocon regrette un "week-end brouillon" jusqu'à présent

partages
commentaires
Ocon regrette un
Par : Basile Davoine
25 mars 2017 à 08:13

Cantonné à la 14e place sur la grille de départ à Melbourne, le pilote français espère faire mieux en course, misant sur les aptitudes de la Force India dans les longs relais.

Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Force India VJM10, suit une Ferrari et une Williams
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10

Tandis qu'il espérait vendredi soir avoir les moyens de lutter pour l'opportunité d'un passage en Q3, Esteban Ocon s'est rapidement rendu compte que ce ne serait pas possible à Melbourne en qualifications. Force India a vu ses deux monoplaces éliminées en Q2, et le Français devra se contenter de la 14e position.

Le résultat est loin des attentes et ne peut pas satisfaire l'ancien pilote Manor, mais il sait aussi en énumérer les raisons. De quoi travailler pour progresser, aussi bien pour la course de dimanche qu'en vue du prochain Grand Prix.

"Ce n’est pas un super week-end pour l’instant", reconnaît Ocon. "C’est sûr que ça a été difficile, surtout dans cette qualif. On a changé des petites choses sur la voiture. Le deuxième run, je ne suis pas loin de Sergio [Pérez]. C’est un peu un week-end brouillon de notre côté. Je ne connaissais pas encore la piste, je devais tout apprendre." 

Envol décisif ?

S'il y a de la frustration, l'optimisme est loin d'avoir disparu. Le rythme de la Force India sur les longs relais pourrait lui permettre de faire une belle remontée vers le top 10, sans parler des incidents de course parfois fréquents sur l'Albert Park et offrent de belles opportunités dans un peloton où le moindre dixième est décisif. Mais le point déterminant sera de gérer au mieux l'extinction des feux, et d'essayer d'en tirer parti pour gagner d'emblée quelques places. Des positions qui seront ensuite plus délicates à grappiller.

"Il y a encore la course demain, on a un bon rythme", rassure Ocon. "C’est très, très serré. Un bon départ va faire la différence, surtout avec la nouvelle procédure. Celui qui prendra un bon départ aura un avantage, après ce sera difficile de doubler."

"Ces nouveaux pneus sont plutôt constants. Ils sont très sensibles à la chaleur par contre. Hier on pouvait enchaîner les tours."

Article suivant
Verstappen : "Trop lents pour menacer Mercedes et Ferrari"

Article précédent

Verstappen : "Trop lents pour menacer Mercedes et Ferrari"

Article suivant

Alonso : "Treizième, c'est triste. Il n'y a pas d'autre mot"

Alonso : "Treizième, c'est triste. Il n'y a pas d'autre mot"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Qualifications
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions