Réactions
Formule 1 GP de Grande-Bretagne

Le package de Ferrari apporté à Barcelone était "pire que l'ancien"

En Grande-Bretagne, Ferrari a décidé de revenir à la configuration d'Imola pour sa SF-24. Pour Charles Leclerc et Carlos Sainz, les sensations sont meilleures mais les résultats ne sont pas encore là.

Carlos Sainz, Ferrari SF-24

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Depuis le Grand Prix du Canada, Ferrari traverse une période difficile. À Montréal, les deux monoplaces de l'écurie italienne ont dû abandonner puis en Espagne et en Autriche, malgré la troisième place de Carlos Sainz sur le Red Bull Ring, les pilotes Ferrari se sont plaints de rebonds à grande vitesse, limitant les performances de leur monoplace.

Ce week-end en Grande-Bretagne, Ferrari a décidé de revenir à la spécification qui équipait les monoplaces du Cheval cabré lors de la manche à Imola. Cela afin de réduire les rebonds apparus avec les évolutions apportées à Barcelone. Pour Charles Leclerc, 11e sur la grille de départ à Silverstone, ce retour à l'ancien package est une bonne chose même si le Monégasque a eu du mal à optimiser son week-end.

"C'était un peu mieux, et c'est la raison principale pour laquelle nous sommes revenus à l'ancien package. Je ne vais pas trop entrer dans les détails. C'est sûr qu'on a perdu de la performance depuis Monaco. Nous sommes en train de nous pencher sur la question. C'est aussi pourquoi nous faisons tous ces tests. Nous sommes arrivés à la conclusion que c'était le bon choix d'y revenir pour ce week-end, principalement à cause des rebonds. Ce que nous avons fait hier [vendredi] nous a été très utile pour nous aider à prendre la bonne décision pour l'avenir."

"Nous avons beaucoup de mal en ce moment. J'ai l'impression qu'hier, nous avons beaucoup appris pour l'équipe en séparant les voitures. Cela vient aussi du fait que l'on n'optimise pas vraiment le week-end et que l'on se concentre uniquement sur la performance. Évidemment, aujourd'hui, nous perdons la Q3 pour un dixième. C'était la première fois que je pilotais avec cette configuration sur le sec après les EL3 sur le mouillé. Dans l'ensemble, nous avons du mal à optimiser le week-end, mais je pense que cela nous aidera sur le long terme, ce que nous avons fait hier. Cependant, j'ai l'impression que nous en payons un peu le prix, aujourd'hui."

La semaine dernière, en Autriche, Carlos Sainz avait désigné les évolutions de Barcelone comme la source des problèmes récents de Ferrari. L'Espagnol, septième sur la grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne, a appuyé les propos de son coéquipier, expliquant que le retour à l'ancienne configuration n'apportait pas plus de performance mais plus de constance.

"Cela ne nous a pas donné de performance supplémentaire, cela nous a juste donné un peu plus de régularité à grande vitesse, étant donné que nous avons un peu moins de rebonds sur ce fond plat et que nous devons rendre la voiture aussi constante ou aussi prévisible que possible à grande vitesse. Nous rendons simplement la voiture un peu plus constante."

"Au début de l'année, on avait déjà un peu de rebond. Alors oui, il y a toujours une faiblesse, une faiblesse intrinsèque de la voiture. Mais oui, le nouveau [package] était clairement pire que l'ancien. Je pense que la direction est claire, c'est de savoir si nous sommes capables d'aller sur la bonne voie et de nous donner ce dont nous avons besoin."

"Nous l'avons prouvé l'année dernière, nous nous développons très bien tout au long d'une année. Nous l'avons prouvé une fois de plus pendant l'hiver, que nous avons rendu cette voiture nettement plus régulière et meilleure, mais il est certain que les étapes récentes n'ont pas été ce que nous attendions."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Duels en qualifs F1 : le point au GP de Grande-Bretagne 2024
Article suivant Norris n'a "pas été à la hauteur" en qualifications

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France