Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
11 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
32 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
45 jours

Pérez : "Albon m'est rentré dedans" en fin de GP de Hongrie

partages
commentaires
Pérez : "Albon m'est rentré dedans" en fin de GP de Hongrie
Par :
5 août 2019 à 14:45

Sergio Pérez estime que son contact avec Alexander Albon dans la quête du dernier point mis en jeu de la dixième place sur le Grand Prix de Hongrie "n'était simplement pas nécessaire".

Les pilotes Racing Point et Toro Rosso ont fait connaissance dans le premier virage dans les derniers kilomètres d'un Grand Prix ayant donné lieu à une belle bataille entre Lewis Hamilton et Max Verstappen pour la victoire. Albon a finalement remporté la bataille, permettant à Toro Rosso de ne pas revenir du Hungaroring avec un résultat vierge comme Racing Point, et ainsi d'étendre d'autant son avance sur Renault en cinquième position du championnat du monde des constructeurs.

Il s'agit de la seconde arrivée dans le top 10 pour Albon en autant de courses. Néanmoins, sa performance de dimanche n'est pas du goût de Pérez, qui estime qu'il lui est "rentré dedans".

"Ce furent un très bon départ et un très bon premier tour", reflète le Mexicain au sujet de sa course. "Je suis parvenu à bien me positionner. Pour commencer, nous ne faisions que gérer puis grâce pour une stratégie très agressive, nous sommes parvenus à réaliser l'undercut sur [Romain] Grosjean et [Nico] Hülkenberg. Puis vers la fin, Albon est arrivé très vite et m'est rentré dedans, a endommagé ma suspension et les trois ou quatre derniers tours ont été très compliqués et j'ai terminé onzième."

Lire aussi :

Mécontent, Pérez estime néanmoins que le contrôle d'Albon suffisait dans une telle situation et ne réclame pas que les commissaires sportifs se penchent sur l'épisode. "Le contact était très clair, il y avait des dégâts sur ma voiture. La [FIA] devrait nous laisser faire la course, mais ce contact n'était pas nécessaire, de mon point de vue. Je ne pense pas qu'il faille qu'ils y fassent quoi que ce soit, mais le contact n'était juste pas nécessaire. C'était une super course : nous avons tout donné. Espérons que la seconde partie de saison tiendra ses promesses pour nous."

Albon estime de son côté que Pérez a fermé la porte et que le contact ne représente "rien de sérieux". "Nous étions dans son sillage et il a laissé de l'espace à l'intérieur. J'y suis donc allé puis il a fermé l'espace mais pour être honnête, il m'en a quand même laissé suffisamment", a-t-il déclaré au micro de Sky Sports F1. "Je pensais que le dépassement était fait, puis il a pris la corde alors que j'étais à ses côtés. On a entendu un bruit mais rien de sérieux. C'est ce qui se passe quand on ressort d'un virage et qu'on se dit : 'j'espère que je tiens ma direction'. Et c'était le cas, c'était OK."

Article suivant
Verstappen tourne en dérision les 1000 chevaux de Renault

Article précédent

Verstappen tourne en dérision les 1000 chevaux de Renault

Article suivant

La réorganisation de Ferrari sera achevée en novembre

La réorganisation de Ferrari sera achevée en novembre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Catégorie Course
Pilotes Sergio Pérez Boutique , Alexander Albon
Équipes Toro Rosso Boutique , Racing Point
Auteur Alex Kalinauckas