Formule 1 GP d'Australie

Pérez échappe à une sanction après les qualifs

Sergio Pérez ne sera pas sanctionné après les qualifications du Grand Prix d'Australie, les commissaires estimant que le Mexicain a agi correctement sous drapeau jaune.

Des étincelles s'échappent de la monoplace de Sergio Perez, Red Bull Racing RB18

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Sergio Pérez conservera bien sa troisième place sur la grille de départ du Grand Prix d'Australie ce dimanche. Le Mexicain était sous enquête des commissaires après infraction présumée sous drapeau jaune, puisqu'il avait signé un temps compétitif en Q2 après être passé dans une zone neutralisée, à la suite d'un tout droit de George Russell dans l'échappatoire du virage 11.

Toutefois, les commissaires ont constaté qu'une fois averti du danger, le pilote Red Bull avait agi de façon adéquate. Ils ont donc décidé de ne pas infliger de sanction au #11. "Alors que PER approchait du virage 11, un seul drapeau jaune a été déployé pour une voiture dans l'échappatoire", peut-on notamment lire dans la décision rendue peu avant 22h, du côté de Melbourne.

"PER a été averti par son équipe par radio au même moment où les signaux ont été affichés au virage. Par rapport à son tour précédent, il a levé le pied [de l'accélérateur] 70 mètres plus tôt, a freiné 50 mètres plus tôt et a réduit sa vitesse de 14 km/h dans le virage. Suite à ces actions, les commissaires concluent que PER a agi de manière appropriée dans cette situation et ne prennent aucune autre mesure."

Après la sanction de Lance Stroll pour sa responsabilité dans l'accrochage avec Nicholas Latifi et la disqualification d'Alex Albon en raison d'une infraction technique, le dernier doute sur la grille au sujet d'une possible sanction concerne Charles Leclerc, Yuki Tsunoda et Zhou Guanyu, tous trois potentiellement coupables d'avoir été trop lents dans un tour de rentrée au stand lors des qualifications. Il y a toutefois peu de risque que cela influe sur la grille, puisqu'une réprimande semble être la jurisprudence. Une décision est attendue sous peu.

Se posera évidemment la question des dégâts sur la Williams de Latifi et sur l'Alpine de Fernando Alonso après le problème technique et la sortie de l'Espagnol en Q3.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Albon disqualifié des qualifications au GP d'Australie
Article suivant Leclerc conserve sa pole après l'enquête des commissaires

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France