Pérez semble tout proche du baquet Red Bull

Sergio Pérez semble désormais en passe d'assurer sa présence chez Red Bull en 2021, un site internet détenu par la compagnie de boisson énergisante ayant indiqué qu'une annonce aurait lieu ce vendredi.

Pérez semble tout proche du baquet Red Bull

Red Bull Racing a indiqué après la fin de la saison 2020 de F1 qu'une décision rapide serait prise sur l'identité du coéquipier de Max Verstappen en 2021, et notamment sur la question du maintien ou non d'Alex Albon. Auteur d'un podium au GP de Toscane, le Thaïlandais a terminé le championnat en septième place, à 109 points de son équipier.

De légers progrès en toute fin d'exercice n'ont semble-t-il pas suffi à sauver sa place, si l'on en croit le site internet allemand Speedweek, qui a indiqué ce jeudi soir que Sergio Pérez avait été préféré à Albon pour la saison prochaine et que l'annonce en serait faite ce vendredi. Sans doute plus intéressant que cette information est le fait que la publication fait partie du portefeuille médiatique de Red Bull Media House.

Lire aussi :

Dans le même temps, le journal néerlandais De Telegraaf, dont les liens avec le clan Verstappen sont étroits, a également rapporté que l'accord avec Pérez avait été scellé. Contacté par Motorsport.com, Red Bull n'a pas souhaité répondre.

L'avenir de Sergio Pérez en F1, lui qui y court depuis 2011, semblait encore très incertain il y a quelques semaines, alors qu'il s'apprêtait à remporter son tout premier Grand Prix dans la discipline, à Sakhir. Écarté par Racing Point pour faire place à l'arrivée de Sebastian Vettel au sein de la future équipe Aston Martin, il semblait alors en passe de devoir prendre une année sabbatique. Sa seule option était Red Bull, comme il l'avait lui-même déclaré.

"Il n'y a qu'une seule option", déclarait-il, en faisant référence à l'écurie autrichienne. "Je suis là depuis tellement d'années, je veux continuer, je crois que je suis au pic de ma carrière. Mais je veux également continuer avec un but, avec un plan, avec un bon projet. Donc je pense que s'il n'y a pas de bon projet qui maintienne ma motivation à 100%, je préférerais ne pas y participer."

"J'attends juste la décision, ce qu'ils vont décider de faire. Ce n'est pas entre mes mains, donc j'aborde ces trois courses comme d'habitude, en essayant de me concentrer sur le travail à faire, sur la performance, et le reste m'est hors de contrôle."

Si Albon venait donc bien à perdre sa place de titulaire, il serait vraisemblablement nommé pilote d'essais et de réserve de Red Bull Racing.

partages
commentaires

Voir aussi :

Comment une finale ennuyante pourrait offrir un meilleur spectacle

Article précédent

Comment une finale ennuyante pourrait offrir un meilleur spectacle

Article suivant

Haas F1 pourrait ne pas dévoiler ses mesures à l'encontre de Mazepin

Haas F1 pourrait ne pas dévoiler ses mesures à l'encontre de Mazepin
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021