Qualifs - 100e pole position pour Lewis Hamilton

Lewis Hamilton a écrit une nouvelle page de l'Histoire de la Formule 1 avec la 100e pole position de sa carrière au Grand Prix d'Espagne.

Qualifs - 100e pole position pour Lewis Hamilton

Q1 - Échec pour Tsunoda

Après un début de séance retardé de dix minutes pour assurer la réparation d'une barrière de sécurité au virage 9, les Williams et les Haas se sont empressées de prendre la piste pour les qualifications de ce Grand Prix d'Espagne, favorites pour une élimination en Q1 sous le soleil de Barcelone. George Russell n'a pas fini son tour chronométré, tandis que Nicholas Latifi a signé un 1'20"241, sept centièmes devant Mick Schumacher et trois dixièmes devant Nikita Mazepin.

Lire aussi :

Bien sûr, cette référence n'a pas résisté aux assauts de la concurrence, et à cinq minutes du drapeau à damier, c'est Valtteri Bottas qui était le plus rapide en 1'18"005, suivi par Max Verstappen (1'18"090), Pierre Gasly (1'18"190), Sergio Pérez (1'18"203), Carlos Sainz (1'18"205) et Lewis Hamilton (1'18"245). Daniel Ricciardo et Esteban Ocon complétaient un top 8 se tenant en moins de trois dixièmes, avec six écuries différentes représentées.

Russell, lui, était l'auteur d'un beau 11e chrono, à six dixièmes de Bottas. Pendant ce temps, Kimi Räikkönen, Lance Stroll, Schumacher, Latifi (dont le miroir du rétroviseur gauche a été brisé par un passage sur un vibreur) et Mazepin étaient dans la zone rouge, Antonio Giovinazzi n'ayant alors que quelques centièmes d'avance sur son coéquipier au 15e rang.

Les améliorations ont été nombreuses dans les derniers instants, Lando Norris se propulsant notamment à la première place en 1'17"821 après avoir été gêné par un embouteillage dans sa première tentative. Russell, lui, est parvenu à signer un 1'18"445 pour arracher la Q2, laquelle a échappé de justesse à Yuki Tsunoda, devancé par Giovinazzi de sept millièmes.

Éliminés en Q1 : Tsunoda, Räikkönen, Schumacher, Latifi, Mazepin

Q2 - Gasly et les Aston Martin éliminés

Contrairement à l'accoutumée, c'est en pneus tendres que les candidats à la Q3 ont pris la piste au début de cette deuxième phase, Hamilton lançant les hostilités en 1'17"632, immédiatement battu par Bottas en 1'17"400. C'est alors que Verstappen a frappé un grand coup : 1'16"922 ! Norris occupait une belle quatrième place à seulement six centièmes de Hamilton, devant les Ferrari, à trois minutes du but.

Ocon, se plaignant d'un "énorme sous-virage", était le premier des éliminés provisoires, à quatre millièmes de Ricciardo, dixième. Pérez, Sebastian Vettel, Russell et Giovinazzi étaient également en danger, le pilote Williams ayant roulé en pneus tendres usés et l'Italien en mediums.

Seuls Verstappen et Russell sont restés au stand pour conclure la séance. Pérez s'est tiré de cette situation délicate, avec le cinquième chrono ; Ricciardo et Ocon s'en sont également sortis, tandis que Stroll et Gasly ont vu la Q3 leur échapper d'extrême justesse face à Fernando Alonso, ces trois pilotes se tenant en 0"016. Quant aux Mercedes, elles ont amélioré en 1'17"1, Hamilton en pneus usés.

Éliminés en Q2 : Stroll, Gasly, Vettel, Giovinazzi, Russell

Q3 - Hamilton l'emporte

La première salve de chronos a vu Pérez partir en tête-à-queue au virage 13, ce qui n'a perturbé aucun de ses concurrents, et un dixième à peine séparait les trois candidats habituels à la pole : Hamilton a signé un 1'16"741, mieux que Verstappen (1'16"777) et Bottas (1'16"873). Les autres étaient loin, très loin, à presque une seconde, mais là aussi, c'était très serré : de la quatrième à la septième place, Ocon, Sainz, Ricciardo et Charles Leclerc se tenaient en 0"128. Le Monégasque avait toutefois roulé en pneus usés, comme Norris et Alonso derrière.

Les dix pilotes ont chaussé des pneus neufs pour leur dernier run, mais Hamilton, Verstappen et Bottas se sont avérés incapables d'améliorer. C'est la 100e pole position de la carrière du Britannique ! Leclerc a remporté la bataille pour la quatrième place d'un souffle devant Ocon, Sainz et Ricciardo, tandis que Pérez n'a signé qu'une décevante huitième position.

Spain Grand Prix d'Espagne - Qualifications

Q1

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'17.821  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'18.005 0.184
3 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'18.041 0.220
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'18.090 0.269
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'18.190 0.369
6 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'18.203 0.382
7 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'18.205 0.384
8 Canada Lance Stroll Aston Martin 1'18.241 0.420
9 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'18.245 0.424
10 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'18.264 0.443
11 France Esteban Ocon Alpine 1'18.281 0.460
12 Spain Fernando Alonso Alpine 1'18.281 0.460
13 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1'18.289 0.468
14 United Kingdom George Russell Williams 1'18.445 0.624
15 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'18.549 0.728
16 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1'18.556 0.735
17 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1'18.917 1.096
18 Germany Mick Schumacher Haas 1'19.117 1.296
19 Canada Nicholas Latifi Williams 1'19.219 1.398
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 1'19.807 1.986

Q2

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'16.922  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'17.142 0.220
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'17.166 0.244
4 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'17.656 0.734
5 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'17.669 0.747
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'17.696 0.774
7 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'17.717 0.795
8 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'17.719 0.797
9 France Esteban Ocon Alpine 1'17.743 0.821
10 Spain Fernando Alonso Alpine 1'17.966 1.044
11 Canada Lance Stroll Aston Martin 1'17.974 1.052
12 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'17.982 1.060
13 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1'18.079 1.157
14 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'18.356 1.434
15 United Kingdom George Russell Williams 1'19.154 2.232

Q3

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'16.741  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'16.777 0.036
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'16.873 0.132
4 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'17.510 0.769
5 France Esteban Ocon Alpine 1'17.580 0.839
6 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'17.620 0.879
7 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'17.622 0.881
8 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'17.701 0.960
9 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'18.010 1.269
10 Spain Fernando Alonso Alpine 1'18.147 1.406

partages
commentaires
Ferrari demande plus de clarté sur les sanctions liées au budget

Article précédent

Ferrari demande plus de clarté sur les sanctions liées au budget

Article suivant

La grille de départ du GP d'Espagne

La grille de départ du GP d'Espagne
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021