Racing Point explique la panne de Hülkenberg

Trahi par son unité de puissance, plus précisément par un souci lié au carter d'embrayage, Nico Hülkenberg a perdu une opportunité de marquer des points et surtout un temps de piste précieux au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Racing Point explique la panne de Hülkenberg

Qualifié 13e à Silverstone, Nico Hülkenberg n'a même pas pu sortir des stands au volant de sa Racing Point RP20, victime d'un souci technique. L'Allemand, qui a connu un week-end pas comme les autres en remplaçant Sergio Pérez (positif au COVID-19) au pied levé, faisait contre mauvaise fortune bon cœur à la suite de cette mésaventure.

"C'est fou, hein ? En quelque sorte, c'est la suite logique de ces journées folles que je viens de vivre", commente Hülkenberg. "Mais c'est forcément décevant pour l'équipe et moi. Ils ont tout essayé, mais à cause d'un problème d'unité de puissance, nous n'avons pas pu démarrer la voiture."

Lire aussi :

Le directeur d'équipe Otmar Szafnauer explique justement en détail le problème mécanique en question, lié au matériel fourni par le motoriste Mercedes. "On dirait qu'une vis s'est détachée au niveau du carter de l'embrayage", analyse Szafnauer. "Elle empêchait par conséquent la rotation du moteur à combustion interne."

"Il est un peu tôt pour comprendre pourquoi, mais c'est arrivé. Ce pourrait être un problème matériel, ce pourrait être dû à un couple excessif, je ne sais pas. Ce pourrait être un problème de production, mais avant d'avoir étudié toutes ces pistes… Il nous faut comprendre la cause et nous assurer de résoudre le problème."

Perte d'un roulage précieux

Cette panne n'est pas seulement l'une des causes d'un piètre week-end pour Racing Point, qui a bien failli ne marquer aucun point malgré la compétitivité de sa monoplace : Lance Stroll a fini neuvième grâce aux crevaisons tardives de Valtteri Bottas et de Carlos Sainz. C'est aussi une grande occasion manquée pour Nico Hülkenberg, qui a de grandes chances d'être à nouveau au volant pour le Grand Prix du 70e Anniversaire ce week-end – tout dépendra de la quarantaine imposée à Sergio Pérez, dont la durée demeure incertaine, et de son état de santé – et qui aurait bien eu besoin de ces 300 kilomètres pour continuer de se familiariser avec son nouveau bolide.

"S'il y a un prochain week-end, alors cette journée aurait été très importante pour engranger davantage d'expérience afin de mieux comprendre la voiture, surtout en conditions de course", indique Hülkenberg. "C'est perdu, mais c'est comme ça. Voyons voir comment les choses vont se passer pour le week-end prochain."

"Il aurait été très utile pour Nico de faire une course", confirme Szafnauer. "Malheureusement, ça n'a pas été le cas. Je pense qu'il a fait du super travail en débarquant au pied levé, en partant vraiment de zéro – il n'a pas fait d'essais hivernaux, il ne comprenait pas du tout la voiture, qui est différente de sa précédente, avec un moteur différent."

"L'équipe est similaire à l'époque où il était là, mais il a quand même un ingénieur différent car son ancien ingénieur est sur la voiture de Lance. Les autres, il avait étroitement travaillé avec. Bref, il a fait un travail remarquable : il avait beaucoup à apprendre, il s'est très bien débrouillé pour se qualifier ainsi et c'est dommage qu'il n'ait pu faire la course."

Propos recueillis par Luke Smith et Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

Pirelli va analyser les crevaisons de Silverstone "à 360°"

Article précédent

Pirelli va analyser les crevaisons de Silverstone "à 360°"

Article suivant

COVID-19 : les pilotes savent que le risque zéro n'existe pas

COVID-19 : les pilotes savent que le risque zéro n'existe pas
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021