Racing Point manquait de pièces de rechange après le GP de Bahreïn

Entre les Grands Prix de Bahreïn et Sakhir, Racing Point a dû remuer ciel et terre afin de remonter entièrement ses deux monoplaces.

Racing Point manquait de pièces de rechange après le GP de Bahreïn

Une victoire en Formule 1 tient parfois à peu de choses. Vainqueur de son tout premier Grand Prix dimanche dernier à Sakhir, Sergio Pérez aurait pu connaître une issue bien plus défavorable. Chacun pense bien sûr à l'accrochage dont a été victime le Mexicain dans le premier tour, provoqué par Charles Leclerc. Mais en coulisses, son équipe a dû gérer des soucis en amont qui n'ont été révélés qu'après la course.

Lire aussi :

Une semaine plus tôt, sur la même piste lors du Grand Prix de Bahreïn, Lance Stroll a lui aussi été accroché, cette fois par Daniil Kvyat, au point de partir en tonneau. Pérez, lui, a perdu un podium à la suite d'une défaillance de son MGU-K. Les dégâts provoqués sur les deux RP20 ont mis Racing Point devant un manque de pièces de rechange qui aurait pu avoir de lourdes répercussions. Afin d'y remédier, l'avion privé du propriétaire de l'écurie, Lawrence Stroll, a même fait un aller-retour avec le Royaume-Uni pour aller récupérer des pièces à temps. Faute de quoi l'équipe n'aurait pas pu reconstruire les deux monoplaces.

"Nous avons connu un gros accident le week-end dernier et nous avons aussi eu une voiture en feu, donc le dimanche soir et à une semaine de l'autre course, nous avions très peu de pièces de rechange", a révélé Otmar Szafnauer, directeur de Racing Point, au micro de Sky Sports. "Nous ne pouvions pas assembler les deux monoplaces. Mais tout le monde s'est vraiment démené à l'usine, nuit et jour. Nous avons envoyé l'avion de Lawrence. Il a attendu jusqu'au jeudi pour ramener les pièces, de manière à ce que nous puissions construire deux voitures. C'est ce qu'il faut dire : cette [victoire] n'est pas celle d'un seul individu."

En une semaine sur la piste de Sakhir, Racing Point aura vécu un ascenseur émotionnel considérable, mais a pris une petite option dans la lutte pour la troisième place au championnat constructeurs, avec désormais dix points d'avance sur McLaren. "Les bas que nous avons connus la semaine précédente ont rendu les hauts encore plus appréciables", ne cache pas Otmar Szafnauer.

"Lorsque nous avons repris cette équipe, nous savions qu'elle se battait face à des rivaux mieux armés et qu'elle signait des résultats malgré un budget inférieur à celui de la concurrence", a rappelé Lawrence Stroll. "Ce résultat n'est pas une énorme surprise compte tenu de ce qu'a pu faire cette équipe en terminant quatrième du championnat deux fois de suite par le passé. Quand je suis arrivé, il s'agissait de lui donner le financement qu'elle méritait et de travailler avec son personnel exceptionnel pour poursuivre son épanouissement. Les plus de 400 membres de l'écurie peuvent être immensément fiers de leurs efforts."

partages
commentaires
Haas ne développera pas sa F1 2021 pendant la saison
Article précédent

Haas ne développera pas sa F1 2021 pendant la saison

Article suivant

Hamilton : "L'une des semaines les plus dures que j'aie connues"

Hamilton : "L'une des semaines les plus dures que j'aie connues"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021