Hamilton : "L'une des semaines les plus dures que j'aie connues"

Muet depuis qu'il a contracté le COVID-19, Lewis Hamilton est sorti de son silence ce mardi pour donner des nouvelles rassurantes quant à son état de santé.

Hamilton : "L'une des semaines les plus dures que j'aie connues"

Toujours à l'isolement à Bahreïn, Lewis Hamilton a donné lui-même de ses nouvelles pour la première fois depuis une semaine. Atteint du COVID-19, le septuple Champion du monde est toujours convalescent et entretient l'espoir de disputer le dernier Grand Prix de l'année, le week-end prochain à Abu Dhabi, après avoir dû renoncer à celui de Sakhir il y a quelques jours.

Présentant d'abord de légers symptômes de la maladie, Hamilton a été testé positif au COVID-19 le lundi après le Grand Prix de Bahreïn, ce qui a entraîné son forfait pour la deuxième manche disputée sur la piste de Sakhir, où George Russell l'a remplacé. Lundi, son patron Toto Wolff a fait savoir qu'il allait mieux et qu'il était "sur la bonne voie", tout en espérant que son pilote puisse présenter un test négatif jeudi ou vendredi, se basant sur le pronostic des médecins.

Lire aussi :

Depuis l'annonce de son test positif et de son forfait pour Sakhir, Hamilton n'avait plus communiqué, laissant le soin de le faire à son écurie. Il y a quelques jours, Wolff n'avait pas caché que le Britannique traversait une situation difficile. C'est ce qu'il a confirmé aujourd'hui, tout en rassurant sur son état de santé.

"Je sais que je n'ai pas donné de nouvelles la semaine dernière mais c'est certainement l'une des semaines les plus dures que j'aie connues depuis longtemps, et je me suis concentré sur la récupération et la tentative de me remettre en forme afin de pouvoir revenir dans la voiture et participer au dernier Grand Prix à Abu Dhabi", explique Hamilton dans une vidéo postée sur ses réseaux sociaux. "Je me suis réveillé en pleine forme aujourd'hui et j'ai fait ma première séance d'entraînement, alors je tenais à vous envoyer un message d'optimisme, vous faire savoir que je vais bien. Merci à vous tous pour les messages incroyables et les vidéos. J'ai vraiment beaucoup apprécié. J'espère que, où que vous soyez, vous restez optimistes et vous vous battez, peu importe ce que vous devez affronter. J'espère pouvoir revenir bientôt dans la voiture."

 

Le rétablissement de Lewis Hamilton est évidemment une bonne nouvelle. En revanche, ce seul élément pourrait ne pas suffire à ce qu'il participe au prochain Grand Prix. Pour ce faire, le Britannique devra présenter un test négatif au COVID-19 jeudi ou vendredi, au sortir de son isolement. Puis, si tel est le cas, il devra recevoir l'accord des autorités d'Abu Dhabi pour pouvoir rejoindre le circuit de Yas Marina, autour duquel une biosphère inédite a été mise en place afin de se conformer aux règles du pays en matière de lutte contre la pandémie.

C'est à la lumière de ces prochaines étapes que Mercedes pourra prendre une décision finale quant à la présence de son pilote ou à celle de George Russell, mis à disposition par Williams le week-end dernier à Bahreïn.

partages
commentaires
Racing Point manquait de pièces de rechange après le GP de Bahreïn

Article précédent

Racing Point manquait de pièces de rechange après le GP de Bahreïn

Article suivant

L'indécision technique a collé à la peau des écuries à Sakhir

L'indécision technique a collé à la peau des écuries à Sakhir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Basile Davoine
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021