Hamilton : "L'une des semaines les plus dures que j'aie connues"

Muet depuis qu'il a contracté le COVID-19, Lewis Hamilton est sorti de son silence ce mardi pour donner des nouvelles rassurantes quant à son état de santé.

Hamilton : "L'une des semaines les plus dures que j'aie connues"

Toujours à l'isolement à Bahreïn, Lewis Hamilton a donné lui-même de ses nouvelles pour la première fois depuis une semaine. Atteint du COVID-19, le septuple Champion du monde est toujours convalescent et entretient l'espoir de disputer le dernier Grand Prix de l'année, le week-end prochain à Abu Dhabi, après avoir dû renoncer à celui de Sakhir il y a quelques jours.

Présentant d'abord de légers symptômes de la maladie, Hamilton a été testé positif au COVID-19 le lundi après le Grand Prix de Bahreïn, ce qui a entraîné son forfait pour la deuxième manche disputée sur la piste de Sakhir, où George Russell l'a remplacé. Lundi, son patron Toto Wolff a fait savoir qu'il allait mieux et qu'il était "sur la bonne voie", tout en espérant que son pilote puisse présenter un test négatif jeudi ou vendredi, se basant sur le pronostic des médecins.

Lire aussi :

Depuis l'annonce de son test positif et de son forfait pour Sakhir, Hamilton n'avait plus communiqué, laissant le soin de le faire à son écurie. Il y a quelques jours, Wolff n'avait pas caché que le Britannique traversait une situation difficile. C'est ce qu'il a confirmé aujourd'hui, tout en rassurant sur son état de santé.

"Je sais que je n'ai pas donné de nouvelles la semaine dernière mais c'est certainement l'une des semaines les plus dures que j'aie connues depuis longtemps, et je me suis concentré sur la récupération et la tentative de me remettre en forme afin de pouvoir revenir dans la voiture et participer au dernier Grand Prix à Abu Dhabi", explique Hamilton dans une vidéo postée sur ses réseaux sociaux. "Je me suis réveillé en pleine forme aujourd'hui et j'ai fait ma première séance d'entraînement, alors je tenais à vous envoyer un message d'optimisme, vous faire savoir que je vais bien. Merci à vous tous pour les messages incroyables et les vidéos. J'ai vraiment beaucoup apprécié. J'espère que, où que vous soyez, vous restez optimistes et vous vous battez, peu importe ce que vous devez affronter. J'espère pouvoir revenir bientôt dans la voiture."

 

Le rétablissement de Lewis Hamilton est évidemment une bonne nouvelle. En revanche, ce seul élément pourrait ne pas suffire à ce qu'il participe au prochain Grand Prix. Pour ce faire, le Britannique devra présenter un test négatif au COVID-19 jeudi ou vendredi, au sortir de son isolement. Puis, si tel est le cas, il devra recevoir l'accord des autorités d'Abu Dhabi pour pouvoir rejoindre le circuit de Yas Marina, autour duquel une biosphère inédite a été mise en place afin de se conformer aux règles du pays en matière de lutte contre la pandémie.

C'est à la lumière de ces prochaines étapes que Mercedes pourra prendre une décision finale quant à la présence de son pilote ou à celle de George Russell, mis à disposition par Williams le week-end dernier à Bahreïn.

partages
commentaires
Racing Point manquait de pièces de rechange après le GP de Bahreïn
Article précédent

Racing Point manquait de pièces de rechange après le GP de Bahreïn

Article suivant

L'indécision technique a collé à la peau des écuries à Sakhir

L'indécision technique a collé à la peau des écuries à Sakhir
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021