Racing Point : "Pérez a été tenu au courant de ce qui se passait"

Directeur de l'écurie Racing Point, Otmar Szafnauer a donné sa version des faits sur le départ annoncé de Sergio Pérez.

Racing Point : "Pérez a été tenu au courant de ce qui se passait"

Le divorce prématuré entre Racing Point et Sergio Pérez, annoncé pour la fin de saison, laisse inévitablement quelques traces. S'il n'a fait part d'aucune animosité envers l'écurie qui deviendra Aston Martin l'an prochain, le pilote mexicain a toutefois déploré le manque de clarté de ses dirigeants ainsi que le fait de ne pas avoir été informé plus tôt du choix de recruter Sebastian Vettel à sa place. Une version des faits qu'Otmar Szafnauer ne valide pas totalement, assurant que Pérez et son entourage étaient informés des négociations avec le quadruple Champion du monde.

Lire aussi :

"Il en avait une vague idée et il le savait", explique le directeur de Racing Point au micro de Sky Sports. "Nous avons tenu son manager Julian [Jakobi] informé tout au long du processus. Ce n'était pas une décision évidente, et c'est tout à son honneur car il a fait un excellent travail pour nous. Il a été tenu au courant de tout ce qui se passait. Ce que nous ne savions pas, car la décision n'était pas prise, c'était le choix final qui allait être fait. Nous l'avons appris mercredi."

Szafnauer confirme que Racing Point était en discussion avec Vettel depuis "un certain temps", mais que la décision finale de le recruter n'a été entérinée que cette semaine. Mettre Pérez sur la touche n'avait rien de simple, d'autant que le Mexicain disposait encore de deux années de contrat avec l'écurie.

"La décision a été prise il y a deux jours, vraiment", insiste Szafnauer. "La décision finale n'était pas facile. Sergio nous a parfaitement rendu service, c'est un grand compétiteur, un pilote rapide. C'est quelqu'un de fiable le dimanche en course, qui ne fait pas d'erreur et qui rapporte des points. Ce n'était pas simple. Je crois que c'est un compliment fait à Sergio de voir que nous avons dû longtemps réfléchir entre le garder ou prendre un quadruple Champion du monde avec toute l'expérience que possède Sebastian. En fin de compte, avec Aston Martin qui arrive, je crois que c'est la bonne décision de compter sur l'expérience qu'apporte Sebastian, celle d'un top team, ce qu'aspire à être Aston Martin. Je crois que nous avons fait ce qu'il fallait."

De manière évidente, comme Pérez l'avait lui-même reconnu lors de l'apparition des premières rumeurs, Racing Point n'a jamais envisagé un seul instant d'écarter Lance Stroll, qui conserve sa place dans l'écurie détenue par son père Lawrence.

"Lance est avec nous depuis deux ans", rappelle Szafanauer. "C'est un jeune homme de 21 ans et, oui, son père est le propriétaire de l'équipe. Alors quand nous avons étudié un changement de pilote car Sebastian était disponible, c'était… il s'agissait de Checo. Comme je l'ai dit, il a des options dans son contrat, et ces options n'existaient pas pour Lance."

partages
commentaires
EL1 - Bottas devance Verstappen et bat le record du Mugello

Article précédent

EL1 - Bottas devance Verstappen et bat le record du Mugello

Article suivant

Albon n'a pas plus de pression malgré la victoire de Gasly

Albon n'a pas plus de pression malgré la victoire de Gasly
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021