Red Bull n'a "aucune intention de remplacer Gasly"

En dépit du week-end particulièrement difficile vécu par Pierre Gasly, le Français continue d'être soutenu par son équipe. Red Bull assure n'avoir aucune volonté de se séparer de lui et axe son discours sur la nécessité de l'aider à surmonter une "période difficile".

Red Bull n'a "aucune intention de remplacer Gasly"

Sous le feu des critiques après son erreur en qualifications samedi en Autriche, Pierre Gasly a dû composer avec une pression qui se fait de plus en plus forte sur ses épaules. Malheureusement pour le pilote français, la course de dimanche n'a pas offert le rebond escompté, et en plus d'une épreuve difficile, il a de nouveau subi la rude comparaison avec son coéquipier. Car Max Verstappen, qui a pourtant manqué son départ, est allé offrir à l'attelage Red Bull-Honda sa première victoire en Formule 1 au terme d'une remontée brillante… qui s'est conclue avec un tour d'avance sur la voiture sœur. Qu'elle soit légitime ou non, et en fonction des circonstances ou éléments pris en compte, la comparaison factuelle demeure très ennuyeuse pour un Gasly qui a visiblement commencé à entamer le crédit de patience que lui accordait Helmut Marko, conseiller spécial de Red Bull Racing.

Voir aussi :

À la tête de l'écurie de Milton Keynes, Christian Horner offre toutefois un discours plus nuancé, mais ne peut pas faire abstraction des difficultés récurrentes de celui qui a été promu dans l'écurie autrichienne cette saison pour remplacer Daniel Ricciardo, parti chez Renault. Le Britannique est forcément préoccupé par le manque de résultats de Gasly, qui n'a pas encore réussi à faire mieux que sa cinquième place du Grand Prix de Monaco. Horner assure que l'équipe ne le lâche pas, et aborde également l'aspect mental du pilote de 23 ans dans pareille situation.

"Je pense que Pierre traverse une période difficile en ce moment, et nous faisons de notre mieux pour le soutenir. Je crois qu'il a juste besoin d'une remise à zéro", estime Christian Horner. "Nous savons de quoi il est capable, et d'une certaine façon, nous devons faire 'CTRL+ALT+SUPPR' dans sa tête et recommencer. C'est un pilote rapide, et je pense que le problème qu'il a, c'est que Max répond présent chaque semaine et cela lui ajoute évidemment de la pression pour qu'il soit performant. Mais nous restons derrière lui, nous croyons toujours en lui et nous lui apporterons tout le soutien possible pour essayer de cultiver le talent que nous savons qu'il a."

"Il n'y a aucune intention de remplacer Pierre", martèle Horner avant de se montrer plus insistant encore. "C'est notre pilote, nous allons travailler avec lui et essayer d'en tirer le meilleur. Il traverse un moment difficile actuellement, mais nous ferons de notre mieux pour le soutenir pendant cette période."

Neuvième en qualifications, parti huitième sur la grille de départ, Gasly a bouclé le Grand Prix d'Autriche à la septième place, après avoir notamment peiné en piste lorsqu'il a fallu lutter face à Kimi Räikkönen. Durant son deuxième relais, il a buté sur la McLaren de Lando Norris, qui est parvenu à tenir jusqu'au bout la sixième place.

partages
commentaires
Le DTM rêve de convaincre Alonso pour une pige

Article précédent

Le DTM rêve de convaincre Alonso pour une pige

Article suivant

Ericsson teste pour Pirelli : "Je n'y vois que du positif"

Ericsson teste pour Pirelli : "Je n'y vois que du positif"
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021