Réactions
Formule 1 GP de Belgique

Daniel Ricciardo satisfait d'avoir anticipé son retour

Alors qu'il s'attendait à faire son retour en Formule 1 à la fin du mois d'août, Daniel Ricciardo est ravi d'avoir pu prendre part à deux Grands Prix avant la pause estivale.

Daniel Ricciardo, AlphaTauri AT04

Pour son deuxième Grand Prix sous les couleurs d'AlphaTauri, Daniel Ricciardo a moins brillé. L'Australien, qui a remplacé Nyck de Vries, a en effet rallié l'arrivée du Grand Prix de Belgique en 16e position tandis que son coéquipier Yuki Tsunoda a décroché un point précieux dans la lutte au classement général, le premier en trois mois.

Les pneumatiques ont été le facteur limitant pour Ricciardo, qui n'a pas été en mesure d'en extraire autant de performance que ses adversaires directs.

"Je me suis senti assez, disons, limité en termes de rythme. Je pense que même dans l'air propre, j'avais beaucoup de mal", a indiqué le pilote, interrogé par Motorsport.com. "Ce n'est probablement pas que nous ne mettions pas les pneus en température, nous ne générions pas assez d'adhérence et ensuite, les pneus glissaient et surchauffaient très rapidement. Donc, dans l'air propre, nous ne nous détachions pas du peloton, nous n'y arrivions pas."

"J'avais l'impression que [les autres pilotes] étaient capables de tirer plus de performance de leurs pneus plus tôt. Je me faisais donc dépasser alors que nous avions tous des pneus neufs. Quand ça s'est calmé, j'avais un peu plus de rythme mais j'étais coincé derrière eux. Évidemment, nous savons que ce n'est pas bon pour les pneus non plus. C'était donc une course un peu difficile."

Daniel Ricciardo, AlphaTauri AT04

Daniel Ricciardo (AlphaTauri)

Les circonstances dans lesquelles le week-end du Grand Prix de Belgique a eu lieu pourraient néanmoins expliquer le manque de rythme de Ricciardo. En plus de l'application du format sprint, qui a limité les essais et ainsi contraint les équipes à valider leurs réglages au bout d'une heure de roulage, la météo a perturbé les journées de vendredi et samedi.

"J'ai hâte de retourner sur la piste et de voir les leçons que nous pouvons en tirer", a ajouté l'Australien. "Je ne veux pas être trop découragé, bien sûr, car il n'y a eu qu'une seule séance sur le sec pendant tout le week-end. Il se peut donc que nous nous soyons seulement trompés dans les réglages. Mais j'aurais aimé pouvoir attaquer un peu plus."

Comme les 19 autres pilotes de la grille, Ricciardo dispose désormais de plusieurs semaines de pause avant d'enfiler de nouveau casque et gants, pour le Grand Prix des Pays-Bas. S'il s'attendait à prendre la place de Nyck de Vries au retour des vacances, l'auteur de huit victoires en F1 est satisfait d'avoir pu disposer de deux sorties avant cette pause, qui devraient parfaire sa préparation.

"Lorsque j'ai reçu l'appel, je pensais que nous allions probablement attendre les vacances d'été [avant que je revienne en GP]", a-t-il confié. "Mais en fait, je suis vraiment satisfait d'avoir eu ces deux courses avant les vacances parce que ça me donne du grain à moudre, quelque chose sur lequel construire et interroger l'équipe en retour."

"Donc je sens que nous allons arriver à Zandvoort en étant bien mieux préparés que si Zandvoort était ma première course, et je pense que cela nous permet d'aborder la deuxième partie de la saison avec un peu plus de sérénité. Je sais où en est ma forme physique, je peux donc travailler là-dessus pendant les vacances. Pendant que tout le monde sirotera des piña colada ou des agrandisseurs de pénis (sic), comme vous voulez les appeler, je serai à la salle de sport !"

Propos recueillis par Adam Cooper

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Les pilotes demeurent insatisfaits de la visibilité sous la pluie
Article suivant Alfa Romeo tire du positif d'un Grand Prix sans points

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France