Sainz : Le GP du Brésil, "assurément" ma meilleure course

Pour Carlos Sainz, il ne fait aucun doute que sa remontée depuis le fond de grille pour s'emparer de son premier podium en Formule 1 au GP du Brésil a constitué la meilleure course de sa vie.

Après avoir rencontré un problème lors de la Q1, Carlos Sainz a été contraint de s'élancer de la 20e position sur la grille de départ. L'Espagnol, au terme d'une course à un seul arrêt mais passée en "mode attaque", selon ses propres mots, a finalement franchi la ligne d'arrivée en quatrième position mais a été promu à la troisième place suite à la pénalité de Lewis Hamilton

Lire aussi :

Quand Motorsport.com lui a demandé de juger sa course, le pilote McLaren a répondu : "Ma meilleure. Assurément, car c'était une course normale. Elle était sur le sec, les gens étaient entre un et deux arrêts, et nous nous sommes tenus à un arrêt. J'ai dû effectuer des dépassements lors des premiers tours et je les ai faits. Il y a surtout eu un dépassement sur Pérez [par l'intérieur dans le virage 1 du quatrième tour, ndlr] qui était vraiment, vraiment bon et à partir de là, la gestion des pneus est entrée en jeu."

Sergio Perez, Racing Point RP19 et Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

"J'ai réussi à allonger [le relais] sur les tendres et ensuite la gestion des mediums est arrivée. Et puis j'ai commencé en passant Stroll, en passant Lando [Norris] et d'autres personnes, et tout d'un coup je me suis retrouvé huitième. Ensuite, il a fallu prendre la décision de rentrer ou pas au stand, et nous avons choisi de ne pas le faire. Pour une fois, une avons pris un genre de pari et cette fois, ça a payé. Les deux restarts sous Safety Car ont probablement été les relances les plus difficiles de ma vie."

Sainz peine tout de même à expliquer comment il a réussi à maintenir sa position en fin de course, sur des gommes usées. "Je ne sais pas. Je ne sais pas. Littéralement, je n'avais aucune adhérence. J'ai patiné en quatrième et en cinquième au début parce que nous étions très lents, donc je n'ai pas pu mettre d'énergie dans les pneus. Dans le virage 1, j'ai bloqué, je n'avais aucune adhérence, mais j'ai quand même réussi à prendre la bonne trajectoire. Peut-être que les qualités de rallye ont commencé à m'aider à piloter la voiture ! Et ensuite, il s'agissait juste de défendre, défendre, défendre autant que possible et nous sommes parvenus à l'arrivée."

Les pilotes derrière la McLaren #55 lors des deux relances étaient Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi dont les pneus tendres étaient également usés, puisque montés au 47e et 46e tours respectivement.

partages
commentaires
Brawn : "La F1 est un sport d'équipe, surtout à Maranello"

Article précédent

Brawn : "La F1 est un sport d'équipe, surtout à Maranello"

Article suivant

Bottas pourrait être pénalisé à Abu Dhabi

Bottas pourrait être pénalisé à Abu Dhabi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Catégorie Course
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Équipes McLaren
Auteur Fabien Gaillard
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021