Sainz et McLaren sans rythme... mais dans les points !

Huitième du Grand Prix d'Espagne, Carlos Sainz ne s'attendait pas à être à pareille fête devant son public, après des qualifications difficiles et un rythme en berne durant la majeure partie de la course.

Sainz et McLaren sans rythme... mais dans les points !

Longtemps à la lutte avec Daniel Ricciardo, mais en dehors des points, Carlos Sainz a doublé l'Australien au meilleur des moments possibles à Barcelone, puis s'est retrouvé en position idéale dans les 15 derniers tours. L'intervention de la voiture de sécurité a fait ses affaires, lui permettant de profiter des hésitations de Toro Rosso dans les stands, puis l'Espagnol a pu sonner la charge en s'offrant tour à tour les positions qu'occupaient Daniil Kvyat et Romain Grosjean.

Lire aussi :

Ces quatre points à domicile paraissent presque tombés du ciel tant la majeure partie du Grand Prix a été compliquée pour le natif de Madrid, mais ils permettent notamment à McLaren de conserver sa quatrième place au championnat constructeurs.

"C'était une course étrange, car à mi-parcours, j'avais du mal à tenir la 11e position", raconte Carlos Sainz. "J'avais Ricciardo derrière moi et j'étais en difficulté avec l'arrière de la voiture et le vent dans le dernier secteur. Puis la voiture de sécurité est intervenue, nous avons exécuté une bonne stratégie. Nous avons profité de chaque opportunité que nous avions pour doubler les deux Toro Rosso, une Haas et Ricciardo."

"Je devais ramener des points, mais franchement je pensais que ce n'était pas dans nos cordes. Ricciardo était largement plus rapide que nous dans le dernier secteur, et je ne pouvais pas le maintenir derrière. À un moment donné il est passé, nous l'avons repris, puis la voiture de sécurité est arrivée. Je pense qu'avec l'aide du public et en voulant aller de l'avant, je lui ai résisté à trois reprises au premier virage. Quand on n'a pas de rythme et que l'on parvient quand même à marquer des points, je crois que c'est encore plus méritoire, car je n'ai fait que deux, trois ou quatre dépassements quand je le pouvais, et j'ai résisté à Kvyat dans le dernier tour lorsqu'il nous poursuivait."

"Je les voyais beaucoup se battre, des Haas dans tous les sens", ajoute-t-il en revenant sur le restart animé après la neutralisation de l'épreuve. "Je voulais juste avoir une chance avec le DRS car je sais qu'on a une bonne vitesse de pointe : on s'est touché avec Grosjean et j'ai dû réessayer et garder la position. Je me sentais un peu plus agressif que d'habitude grâce au public, je savais qu'ils voulaient que je fasse bien et j'ai trouvé un petit extra à la fin pour faire la différence."

Ce résultat tient du paradoxe pour Sainz, car les évolutions apportées par McLaren ce week-end ne lui ont pas vraiment donné satisfaction. L'Espagnol souligne qu'il n'avait "pas de sensations du tout avec la voiture" pendant la course, estimant que la MCL34 manquait encore trop d'appui aérodynamique dans les virages lents.

"En gros, nous avons appris que nous devions progresser dans les secteurs à basse vitesse", ajoute-t-il. "Nous ne sommes pas très forts là-dessus. Je pense que l'équilibre de la voiture n'était pas bon, donc nous devons vérifier tout ça, nous devons trouver pourquoi le rythme n'était pas au rendez-vous. Mais je félicite tout le monde, car nous avons marqué des points."

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34 au stand

partages
commentaires
Un raté de communication coûte des points à Toro Rosso

Article précédent

Un raté de communication coûte des points à Toro Rosso

Article suivant

Frustré, Ricciardo pense que la stratégie lui a coûté des points

Frustré, Ricciardo pense que la stratégie lui a coûté des points
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021